L’Anadolu Efes corrigé chez le Panathinaikos, Heurtel en jambes

Après sa défaite contre le Galatasaray Istanbul le week-end dernier dans le championnat turc, l’Anadolu Efes Istanbul n’est pas parvenu à retrouver la victoire en EuroLeague. Pire, l’équipe d’Ergin Ataman s’est inclinée dans les grandes largeurs chez le Panathinaikos Athènes, sur le score de 95 à 69.

L’Anadolu Efes n’a plus le droit à l’erreur contre Kaunas vendredi

Rodrigue Beaubois (16 points à 6/12 et 3 passes décisives en 28 minutes), Adrien Moerman (3 points à 1/4 et 7 rebonds pour 8 d’évaluation en 20 minutes) & co ont perdu chaque quart-temps et ils n’ont jamais su trouver de consistance défensive, alors que Daryl Macon (34 points à 9/12 à 3-points) s’est fait plaisir dan le camp grec. L’entraîneur Ergin Ataman a été disqualifié, en cours de troisième quart-temps. Son équipe affiche un maigre bilan de 5 défaites en 6 matches. 17e sur 18, ils reçoivent le 18e justement ce vendredi, le Zalgiris Kaunas (6 défaites en 6 matches).

22 d’évaluation en 20 minutes pour Thomas Heurtel

Dans les autres rencontres de la soirée, le Real Madrid s’est imposé chez le Zénith Saint-Pétersbourg 75 à 68. Si Pablo Laso a trouvé que c’est lors du dernier quart-temps que son équipe a le moins bien joué, c’est à ce moment du match qu’elle a fait la différence. L’expérience de Thomas Heurtel a été précieuse (15 points à 5/9, 3 rebonds, 6 passes décisives et 3 fautes provoquées pour 22 d’évaluation en 20 minutes), de même que celle de Fabien Causeur (13 points à 5/10 et 2 passes décisives en 28 minutes). Guerschon Yabusele a ajouté 11 points à 4/7, 4 rebonds et 3 passes décisives pour 15 d’évaluation alors que Vincent Poirier a fini à 4 points, 4 rebonds et 4 fautes provoquées pour 7 d’évaluation en 20 minutes.

Enfin, outre la victoire de l’ASVEL contre le CSKA Moscou, l’UNICS Kazan a dominé Baskonia (83-69). La septième journée d’EuroLeague s’enchaîne dès ce jeudi soir, avec quelques belles affiches, comme Olympiakos – Fenerbahçe.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires