Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

L’AS Monaco fête le record de Mike James avec une septième victoire consécutive

EuroLeague - Victorieuse de l'Étoile Rouge de Belgrade (98-80) lors du match où Mike James est devenu le meilleur marqueur de l'histoire, l'AS Monaco a conforté sa place sur le podium.
L’AS Monaco fête le record de Mike James avec une septième victoire consécutive
Crédit photo : EuroLeague

On ne se refait pas complètement. Si le petit monde du basket monégasque vante l’ouverture et la disponibilité nouvelle de Mike James, le meilleur marqueur de l’histoire de l’EuroLeague reste toujours aussi hermétique avec les supporters. Alors que le speaker Ferxel Fourgon a tenté de lui arracher quelques mots pour le public de Gaston-Médecin à l’issue de son record, l’Américain l’a regardé de manière circonspecte, lâchant un « Tu sais que ce n’est pas mon style, mon gars », avant de s’éclipser dans les couloirs de la salle, suscitant l’hilarité de ses coéquipiers.

Le public monégasque lui pardonnera facilement ce manque de proximité tant Mike James accumule les exploits sous le virage du Stade Louis-II depuis deux ans et demi, à un endroit qui accueillait encore des matchs de Nationale 1 il y a dix ans. Désormais, c’est le troisième de l’EuroLeague qui s’y produit week-end après week-end puisque la Roca Team a ajouté une victoire sur le record de son joueur vedette. Sa septième d’affilée sur la scène européenne, validée face à l’Étoile Rouge de Belgrade (98-80).

Un succès bien moins facile que ne laisse entendre l’écart final. Une fois l’évènement majeur du match passé, autrement dit la célébration du nouveau roi James (à 38-31), les Monégasques ont sombré dans une sorte de léthargie, laissant les Serbes revenir (57-57, 27e minute). Il aura alors fallu le relais d’Élie Okobo (20 d’évaluation) et l’impact du duo d’intérieurs Jaron Blossomgame (12 points à 5/8 et 3 rebonds) – Donta Hall (10 points à 100% en 14 minutes) pour préserver l’essentiel et permettre à Mike James, finalement auteur de 20 points, de pleinement savourer son record. Cela valait bien une douche improvisée dans le vestiaire, plutôt que des grandes tirades dans le rond central de Gaston-Médecin.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
fussoire38- Modifié
Sans faire un long discours, dire un petit "merci pour votre soutien !", ça lui aurait pas arraché la gueule... C'est limite un manque de politesse, sous couvert de timidité...
Répondre
(1) J'aime
derniermot
C'est surtout qu'il n'a pas envie de dire des ba,alités, comme bcp alors que les records persos dans un sport individuel sont ridicules, encore plus dans une competition qui a multiplie le nombre de matches par deux ou trois récemment, donc bonjour la credibilité des records Qu'il n'ait pas l'ego de l'insuportable Le Bron me le rend au contraire fort symapthique
Répondre
(0) J'aime
bobby- Modifié
Cette coupure en milieu de mach est grotesque, comme le craignait Obradovic elle a endormi Monaco, heureusement qu'ils se sont repris (Okobo impactant et Hall dans les airs comme à ses plus beaux jours) et que Belgrade était handicapé par quelques joueurs majeurs à 4 fautes. Quel poison ce Dos Santos le mini meneur Brésilien.
Répondre
(1) J'aime
lefreezident
Chapeau bas Mr James, un joueur extraordinaire qui devrait prolonger sur le Rocher incessamment sous peu. Monaco par le duo Élie et Dante, ont mis le pied sur l'accélérateur et bye bye Belgrade. Au vue de leur calendrier, ils ont les moyens de finir en trombe la compétition !!
Répondre
(0) J'aime