Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

L’ASVEL affronte un Olimpia Milan décimé

EuroLeague - L'ASVEL reçoit Milan pour le compte de la 27e journée d'EuroLeague vendredi 1er mars sur le parquet de la LDLC Arena. Si les transalpins se présenteront diminués, les protégés de Tony Parker devront se méfier d'un adversaire déterminé à repartir avec la victoire.
L’ASVEL affronte un Olimpia Milan décimé

Ettore Messina, le coach de Milan, lors d’un passé à Villeurbanne.

Crédit photo : EuroLeague

C’est une équipe de Milan décimée qui se déplace ce vendredi soir sur le parquet de la LDLC Arena pour y affronter l’ASVEL. Alors que les Transalpins, 12e au classement de l’EuroLeague, ont toujours espoir d’accrocher a minima le play-in à 8 matchs du terme de la saison régulière, les hommes d’Ettore Messina devront en effet composer sans Shabazz Napier, Diego Flaccadori, Stefano Tonut et Billy Baron, blessés, et sans leur intérieur star Nikola Mirotic (souffrant).

Milan reste sur 8 victoires en 11 matchs

Pour autant, et même si Milan reste sur une défaite en finale du Final 8 (équivalent italien de la Leaders Cup) contre Naples, les Villeurbannais devront se méfier d’une équipe qui a remporté 8 de ses 11 derniers matchs (dont deux face au Real Madrid et Barcelone), et qui aborde la rencontre avec beaucoup d’humilité et de détermination, comme en attestent les mots du coach sicilien. « Nous connaissons l’importance de ce match pour conserver nos chances de qualification au play-in. Nous allons affronter une équipe de Villeurbanne qui a récemment changé d’entraîneur, retrouvé de l’énergie et une profondeur d’effectif. Ce sera un match difficile face à une équipe plus talentueuse que son classement ne l’indique. »

« Le simple esprit de revanche ne suffirait pas »

Les protégés de Tony Parker, lourdement battus à l’aller (61-84), sont avertis. Ils devront faire preuve d’unité et de cohésion pour espérer l’emporter face aux Italiens, comme l’indiquait leur coach Pierric Poupet au micro de BFMTV. « Le simple esprit de revanche ne suffirait pas […]. Notre force c’est quand on est une équipe. Si on arrive à être cette équipe qui sait se sacrifier et faire les efforts les uns pour les autres, il se passera des bonnes choses. »

Deux semaines après la désillusion de la Leaders Cup (défaite dès les quarts face à Nanterre) et au sortir d’un break de 10 jours pour cause de fenêtre internationale, l’ASVEL peut se réjouir de disposer d’un effectif au complet face à Milan. Une équipe qui compte en son sein deux anciens de l’Olimpia, qui auront sûrement à cœur de briller face à leurs ex coéquipiers : Deshaun Thomas et Timothée Luwawu-Cabarrot. Entre-deux du match à 20h.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
bouma
Autant en profiter . Il ne reste pas beaucoup de matchs potentiellement " gagnables "
Répondre
(0) J'aime