Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

L’ASVEL égalise et reprend l’avantage du terrain face à Paris

Betclic ÉLITE - Portée par un Paris Lee de gala, l'ASVEL s'est imposée lors du match 2 de la demi-finale des playoffs face à Paris (85-89). Les hommes de Pierric Poupet reprennent ainsi l'avantage du terrain.
L’ASVEL égalise et reprend l’avantage du terrain face à Paris
Crédit photo : Yoann Guerini / Paris Basketball

Deux jours après avoir remporté la première manche (94-81), le Paris Basketball avait l’occasion de faire le break ce samedi 25 mai à l’Adidas Arena. Pourtant, dans ce match 2, c’est Villeurbanne qui s’est imposé (85-89), récupérant par la même occasion l’avantage du terrain.

Une équipe rhodanienne très conquérante 

Les matchs se suivent et ne se ressemblent pas. Dominés de la tête et des épaules en début de partie jeudi lors de la première manche, les Villeurbannais ont cette fois montré un visage conquérant d’entrée de jeu (9-9, 5′) et se sont reposés sur un très bon Paris Lee (22 points, 4 passes décisives et 3 interceptions) pour creuser l’écart. Pourtant dominés dans ces premières minutes, les Parisiens se sont appuyés sur l’efficacité redoutable de T.J. Shorts (23 points et 3 passes décisives) pour rester au contact à l’issue de dix premières minutes très accrochées (20-23, 10′).

Plus adroits sous le cercle, les Rhodaniens ont tenu tête aux Parisiens dans cette première mi-temps. Portée par la doublette David Lighty (12 points et 4 rebonds) – Joffrey Lauvergne (15 points et 7 rebonds) et grâce à une défense retrouvée, l’ASVEL a fini fort ce deuxième quart-temps pour rentrer aux vestiaires en tête (37-44, 20′).

Nadir Hifi permet à Paris d’y croire, Paris Lee termine le travail

Dès l’entame de ce troisième quart-temps, l’adresse n’a pas été au rendez-vous du côté du Paris Basketball (11:35 à 3-points au final). Pas forcément beaucoup plus en réussite dans ce secteur (8/26), l’ASVEL en a malgré tout profité pour infliger un 10-2 en cinq minutes et compter jusqu’à 15 longueurs d’avance (39-52, 25′). Bousculée et dans le dur depuis le retour des vestiaires, la formation parisienne n’a pas su trouver la clé pour enrayer la machine rhodanienne, malgré tous les efforts déployés par Nadir Hifi (27 points) pour ramener son équipe.

Repoussés à 11 longueurs à dix minutes du terme (55-66, 30′), les joueurs de Tuomas Iisalo ne sont pourtant pas passés loin d’inverser la tendance. À la faveur d’un gros run initié par Nadir Hifi, auteur de deux tirs à 3-points très importants, le Paris Basketball est repassé devant à moins de deux minutes de la fin (81-79, 38′). Mais l’ASVEL a encore une fois pu compter sur son homme providentiel en cette fin de saison, son meneur Paris Lee, pour reprendre l’avantage une dernière fois. Dans ce match de séries, ce sont bien les Rhodaniens qui ont eu le dernier mot.

En s’imposant à l’Adidas Arena ce samedi (85-89), l’ASVEL égalise et reprend ainsi l’avantage du terrain, elle qui recevra par deux fois lors des deux prochaines confrontations.

 

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
dragibus
Très belle réaction du staff et des joueurs de l'Asvel. Hormis Fall, qui aurait mieux fait d'être suspendu pour le bien de l'équipe : un plot en défense, incapable de prendre une position en attaque et en plus il a failli nous refaire une distribution de marrons, fort heureusement encadré par ses coéquipiers et ramené sur le banc. C'est quoi le souci ? Il a pas trouvé de contrat pour l'année prochaine ? Pas au même salaire (on pourrait comprendre...) ? Et hormis Yaacov, décevant et qui n'a pas progressé durant cette saison, au contraire de NDiaye, même si ce dernier a encore énormément de boulot et que je reste dubitatif sur le niveau qu'il pourra atteindre.
Répondre
(3) J'aime
samuel92
Pour MBaye NDiaye, je suis comme toi. Quel niveau peut-il atteindre notamment offensivement? Il est à l'heure actuelle très limité dans ce domaine.
Répondre
(0) J'aime
zonepress- Modifié
Le vrai point important de ce match c'est l'absence de Mr Cosset au commentaire 🤣 Match à 18h suivi d'un match de foot, je prend à chaque fois ! Et sinon merci a coach Poupet d'avoir réagit (zone press, mais on s'y attendait, zone et contre attaque supersonique). Le duel prend forme !
Répondre
(2) J'aime
samuel92
L'ASVEL a bien réagi. Ils ont posé pas mal de problèmes à Paris avant de quasiment laisser échapper leur avance confortable. J'ai bien cru que Paris allait l'emporter mais les rebonds offensifs villeurbannais ont fait la difference finalement. MBaye NDiaye a été remarquable.
Répondre
(0) J'aime