Laurent Vila : « L’histoire de la saison commence très bien »

Crédit photo : Cholet Basket

Vainqueur de l'ASVEL ce dimanche, le coach de Cholet Laurent Vila revient sur cette belle entame de la saison de Betclic ÉLITE.

Dimanche soir, Cholet Basket a battu l’ASVEL (91-89) pour son premier match officiel de la saison. Longtemps menés, les Maugeois ont fait preuve d’une grande combativité pour prendre le dessus sur les triples champions de France en titre. Un résultat et une énergie qui a ont forcément séduit leur entraîneur Laurent Vila.

« Globalement, bien sûr une victoire pour un premier match de championnat on est content, et en plus contre l’ASVEL. Il y avait de la tension au début du match, notamment avec nos deux nouveaux joueurs qui ont débuté le match, Justin (Patton) et Perry (Ellis). Ils n’étaient pas à l’aise. Mais c’est normal, ça fait partie de l’entrée en matière du championnat. Les joueurs du banc ont pris le relai, avec un bon état d’esprit, ils se sont accrochés, ils étaient déterminés. On a été plus performant en défense. »

Un banc impactant à l’image d’Hugo Robineau

Ce banc, qui a permis à Cholet de revenir dans le match, a notamment été lancé par un Hugo Robineau tranchant à l’image de son dunk dans le trafic. Le Vendéen a terminé la rencontre à 13 points à 7/10 aux lancers francs et 4 rebonds en 17 minutes. CB pourra beaucoup attendre de lui cette saison.

« Hugo a pris le relai de Dominic qui était en panne d’adresse (en première mi-temps). Il a été très, très bien. Il a amené de l’énergie à notre attaque, il a été inarrêtable sur sa main droite et on voit qu’il a passé un cap sur cette année. Il l’a montré lors des matches de présaison et là il confirme. C’est très, très intéressant pour nous. On a vu que toutes nos rotations nous amenaient des choses. […] L’équipe est vraiment intéressante, on vit bien ensemble. […] On a une bonne d’équipe. Les joueurs qui sortent du banc peuvent amener de suite quelque chose avec leurs points forts. On n’a pas toujours vu les points forts des joueurs (sourire). Gaylor Curier, qui marque 15 points sans marquer un tir à 3-points, c’est particulier quand même. Mais il a été impactant dans le jeu. Et puis cette dynamique défensive qui se met en place… On voit bien le bloc défensif, qui couvre les uns les autres, les rotations… C’est ce sentiment d’équipe là qu’on veut développer et qui va nous servir, notamment dans les périodes difficiles comme on a eu, notamment en première mi-temps. »

« Focus » sur Besiktas désormais

Si Cholet l’a emporté, sa marge de progression est encore importante explique Laurent Vila.

« On est encore loin de voir le vrai visage de notre équipe. Il y a encore des joueurs qui ne sont pas entrés dans la dynamique qu’on a, avec la continuité (de la saison dernière). Pour Justin et Perry, c’était un peu particulier aujourd’hui. On en avait parlé avec Kim Tillie justement, on n’a pas fait de match (de présaison) à la Meilleraie et le premier match à domicile il y a toujours un peu d’anxiété. On l’a senti un peu. Mais il faut avancer. C’est déjà bien pour la confiance d’avoir gagné, d’avoir vu notre public vraiment chaud bouillant. On sait qu’on va être supporté contre Besiktas comme aujourd’hui. Donc l’histoire de la saison commence très bien. »

En espérant qu’un chapitre s’ouvre en Coupe d’Europe avec le tour préliminaire de la FIBA Europe Cup, joué à domicile cette semaine.

« On sait que l’ASVEL manque de repères suite à sa présaison (avec beaucoup de rencontres annulées, NDLR). C’est leur soucis. On a su profiter de ça. Maintenant on est concentré sur le prochain match. La semaine prochaine est très importante pour nous avec la réception de Besiktas et certainement un deuxième match vendredi. Notre état d’esprit est tourné vers la préparation de ces matches-là. »

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires