Laurent Vila loue la stabilité émotionnelle et la vaillance de Cholet

Crédit photo : FIBA

Samedi, Cholet s'en est sorti contre Gravelines-Dunkerque (76-64) et reste co-leader de Betclic ELITE.

Samedi après-midi, Cholet a battu Gravelines-Dunkerque 76 à 64 à la Meilleraie. Accrochés un long moment par des Maritimes pourtant dans les bas fonds du classement de Betclic ELITE, les co-leaders du championnat ont su trouver les ressources pour s’en sortir et signer leur huitième victoire en neuf matches.

« Il y a eu une très bonne réaction en deuxième mi-temps, estime l’entraîneur vainqueur Laurent Vila. Pour faire face à cette adversité que proposait Gravelines en première mi-temps, j’ai vu des joueurs fatigués mais se battre. Vraiment, je suis très fier de ce qu’ils ont fait parce que c’était vraiment un match piège et Gravelines était venu là avec de grosses intentions. Ce qu’on a été capable de produire en deuxième mi-temps, malgré toutes les péripéties d’avant-match et pendant le match, c’est vraiment tout à leur honneur.

C’était un match piège. Cette équipe de Gravelines s’est battue, a bien défendu, nous a empêchés de dérouler notre jeu, nous a bousculés et était devant. C’est donc un match où on pouvait douter à un moment. Eux avec leurs shooteurs, la contrariété qu’ils imposaient défensivement, ça aurait pu basculer. Mais la force de notre équipe c’est de garder la confiance en notre jeu, des uns envers les autres, notre stabilité émotionnelle… Et en effet on a réussi à faire un gros écart. Gaylor (Curier) a été très performant sur son passage avec beaucoup de tirs à 3-points marqués, mais aussi le ballon est bien arrivé dans ses mains grâce au jeu de l’équipe. Et puis on a aussi fait preuve d’une véritable défense. On laisse Gravelines à 64 points, c’est dire l’intensité qui avait sur le terrain et la vaillance de la part de notre équipe. »

Cholet enchaîne avec la réception des Bulgares du BC Rilski Sportist en FIBA Europe Cup.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires