Le Mans officialise la signature de Marcus Gomis

Dans le but de remplacer Matthieu Gauzin, Le Mans a engagé comme prévu le meneur Marcus Gomis (1,84 m, 22 ans). Le fils de Joseph Gomis sort de deux premières saisons professionnelles à Rouen, en Pro B. Auparavant, il a bénéficié d’une formation diverse, en France mais aussi en Espagne, aux Etats-Unis et pour finir au centre de formation de l’ASVEL, dont il est sorti en 2020. Là-bas, il a croisé la route de son futur entraîneur, Elric Delord.

« Je suis Marcus depuis plusieurs années, rappelle le technicien périgourdin. A l’ASVEL, Zvezdan Mitrovic croyait beaucoup en lui pour le futur. Et le futur c’est maintenant. Il connaît les exigences du très haut niveau grâce au parcours familial. Nous avons estimé qu’il est en capacité d’avoir un impact immédiat sur l’équipe en peu de temps de jeu par sa défense, sa discipline et son tir. Son état d’esprit correspond à nos valeurs et il a un vrai potentiel à développer. »

À LIRE AUSSI,
LE PORTRAIT DE MARCUS GOMIS (2020)

Utilisé sur le poste 2 aux côtés de Lucas Bourhis ou Filip Adamovic, Marcus Gomis a vu ses statistiques baisser en 2021-2022 (7,4 points à 38,9% de réussite aux tirs, 1,5 rebond et 1,7 passes décisive pour 5,1 d’évaluation) par rapport à 2020-2021 (8,8 points à 43,9%, 1,7 rebond et 1,8 passe décisive pour 7 d’évaluation), qui plus est chez le dernier du championnat. Cet arrière percutant et adepte du tir à mi-distance espère que dans la peau d’un back-up, il sera à même de faire sa place au plus haut-niveau français.

« Combo guard avec une qualité de tir mais également de finition, j’estime être très impliqué en défense, commente le natif d’Evreux. Mes motivations sont d’accéder au plus haut niveau et, en signant dans une très bonne organisation comme celle du MSB, cela me permettra d’y arriver. Je souhaite passer un cap dans mon jeu et apporter le maximum au groupe tout en restant dans mon rôle. Je veux aider l’équipe à atteindre les objectifs fixés par le club. Je sais que travailler dur me permettra de m’exprimer. Je suis très heureux, motivé d’arriver ici et je remercie le coach comme l’organisation pour la confiance témoignée à mon endroit. »

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires