Le SLUC Nancy arrache la victoire à Vichy-Clermont !

Face à Vichy-Clermont, le SLUC Nancy jouait son match en retard et s’est fait une belle frayeur mais s’est tout de même imposé (73-74). Au terme d’une fin de match irrespirable, les Lorrains sont parvenus à conserver un petit point d’avance alors qu’ils avaient largement le match en main en première période.

Le match demarrait fort et le SLUC faisait déjà parler sa puissance sous l’impulsion de Meredis Houmounou (7 points) et Caleb Walker (18 points 7/9 aux tirs dont 2/4 à trois-points et 5 rebonds pour 22 d’évaluation) en plus d’être très adroit à trois-points à l’issue du premier acte (13-26). Vichy-Clermont a tenté de se relancer grâce à Jimmy Djimrabaye mais Anthony Labanca et les Nancéiens étaient en état de grâce et continuaient d’artiller en collant même un 15-4 à leur adversaire du soir pour rentrer aux vestiaires à +18 (35-53).

Le SLUC bousculé dans le troisième quart

Au retour sur le parquet, les hommes de Sylvain Lautié ont totalement déjoué et n’ont inscrit que sept petits points dans le troisième acte laissant Vichy-Clermont revenir dans le match à -6 (54-60). Le SLUC ne trouvait plus de solutions en plus d’avoir un Stéphane Gombauld (4 points à 1/9 aux tirs et 11 rebonds), timoré en attaque, face à Serge Mourtala (11 points à 5/10 aux tirs et 4 rebonds). Les Auvergnats vont alors avoir trois ballons pour passer devant et espérer une victoire mais Nancy a défendu fort et a conservé son petit point d’avance (73-74), acquis grâce à un dernier tir de David Skara.

Avec cette nouvelle victoire, Nancy enchaine un septième succès de rang, précieux dans la course à la Betclic ÉLITE avant de recevoir Saint-Quentin en fin de semaine et de se déplacer à Saint-Chamond pour un match décisif. A contrario, la JAVCM peut s’inquiéter pour son capitaine Charles-Henri Bronchard, sorti sur blessure à la 9e minute, deux semaines après être revenu d’une rupture des ligaments croisés.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires