L’Elan Chalon fait revenir Sean Armand

Après un début de saison très compliqué (trois défaites en trois matchs officiels), l’Elan Chalon devait s’ajuster. Comme l’avait déclaré le président Dominique Juillot, l’effectif devait recevoir un renfort de qualité. Après la lourde défaite de l’équipe à Cholet mardi (91-73), le coach Julien Espinosa était aussi allé en ce sens devant la presse*.

« Ce que je constate, c’est qu’on a un terrible déficit de patience. Il nous manque clairement une structure dans notre jeu. On a une quinzaine de systèmes et là, on tourne avec seulement quatre et essentiellement les plus lents. Il faut qu’on s’adjoigne les services d’un joueur qui apporte cette capacité à mettre du rythme dans notre jeu. Il n’y a pas d’autres solutions. »

Moins de deux jours plus tard, le club annonce le retour de l’arrière Sean Armand (1,96 m, 29 ans). L’Américain, qui avait signé au Maccabi Rishon LeZion fin août, a choisi de ne pas rejoindre le club israélien. En effet, ce dernier a décidé de se désengager de l’EuroCup. Le natif de Brooklyn (New York) revient à l’Elan où il avait réalisé un passage de très haute couture début 2020.

On se souvient de ses tirs victorieux. En sept matchs de Jeep ELITE, le New Yorkais, qui était jusqu’ici surtout passé par le championnat turc (mais aussi l’Allemagne et la Russie), a tourné à 17,9 points à 41,5% de réussite aux tirs, 2,7 rebonds, 4 passes décisives et 4,6 fautes provoquées pour 14,3 d’évaluation en 31 minutes.

Ce sera sans doute trop juste pour qu’il puisse être aligné samedi soir contre Strasbourg. Ses débuts devraient donc se faire face à Orléans le samedi 10 octobre.

*propos recueillis et retrancris par Le Journal de Saône-et-Loire

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires