Les Sharks d’Antibes viennent à bout de Gries-Souffel et se qualifient pour la finale Espoirs Pro B

Pendant longtemps, très longtemps, l’ASA Basket avait un pied et trois orteils en finale du championnat Espoirs Pro B. Avec un style de jeu à l’Espagnol, qui n’est pas sans rappeler la patte Ludovic Pouillart au BCGO ces dernières années, les Alsaciens ont dicté leur jeu pendant une majeure partie de la rencontre. Les Espoirs de l’ASA Basket ont toutefois perdu leur lucidité en fin de rencontre.

LIRE AUSSI. Zacharie Perrin élu MVP du championnat Espoirs Pro B : « Il n’a pas de limite »

L’hommage à Romain Hoeltzel : « pour son âge, il a déjà une sacrée maturité »

« Ce match, on l’a en main toute la rencontre, déplore Luc Cluysen, l’entraîneur alsacien. On a joué collectivement et ils ont répondu au talent. Le talent a gagné aujourd’hui. » Et en parlant de talent… Romain Hoeltzel, pur produit de la formation alsacienne comme Petar Majstorovic n’a pas démérité. Malgré ses 6 ballons perdus, il finit avec 23 points à 6/13 aux tirs, 3 rebonds et 5 passes et 3 interceptions pour 18 d’évaluation.

« C’est un joueur intelligent, un fort défenseurs avec un QI Basket élevé mais il a encore besoin de travailler physiquement, explique Luc Cluysen. Pour son âge, il a déjà une sacrée maturité. Techniquement, il est vraiment bien et il est concentré sur le basket et c’est un gros bosseur. Comme le reste de ses coéquipiers, c’est un gamin extra. L’état d’esprit est la première qualité que je regarde. »

 Zacharie Perrin longtemps seul

Des efforts finalement en vain. Pourtant, Gaël Marmillod, auteur de 13 points et de 7 rebonds, a cru donner la victoire aux siens à 42,2 secondes du terme. Zacharie Perrin, un cran au-dessus physiquement et techniquement, a égalisé dans la foulée. Poussés en prolongations, les Alsaciens ont ensuite été en difficulté face à la domination physique des Azuréens.

« On a brassé sur le banc mais on a dit ce qu’il y avait à dire et sur le dernier quart-temps, on est allé chercher cette finale avec le cœur, sourit Benjamin Paviani. Peu importe la manière, seul le résultat compte. On était sur la retenue et on avait besoin d’extérioriser. Personne ne jouait vraiment son jeu et on s’appuyait trop sur certains joueurs. »

LIRE AUSSI. Hoeltzel, Magassa, Galin, Perrin, Dessert dans le cinq majeur du championnat Espoirs Pro B

Portés par un Zacharie Perrin en mode MVP (31 points à 9/17 aux tirs et 13 rebonds pour 31 d’évaluation), parfois trop esseulé, les Antibois devront afficher plus de consistance s’ils veulent s’adjuger le titre de champion contre le vainqueur de la rencontre Blois – Rouen. Avant d’éventuellement aller titiller les équipes Espoirs de Betclic ÉLITE, lors du Trophée du Futur, du 20 au 22 mai à Limoges.  

Cliquez-ici pour les statistiques de la rencontre

À Blois,

par

Qui a écrit ce papier ?

Théo Quintard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires