Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Les Spurs signent leur « plus belle victoire de la saison » contre les Wolves

Déjà victorieux à Portland la veille, les Spurs l'ont de nouveau emporté au Frost Bank Center face à Minnesota (113-112), ce samedi soir. Victor Wembanyama, auteur d'un primé décisif en fin de rencontre, termine avec 23 points et 10 rebonds alors que Rudy Gobert totalise 19 points et 7 rebonds.
Crédit photo : Théo Quintard / archives

Après un jeu d’écrans avec Devin Vassell pour se défaire d’Anthony Edwards, Victor Wembanyama s’est élevé derrière l’arc avant de filocher à 3-points dans l’aile gauche. Rudy Gobert, légèrement en retard, n’a rien pu faire pour influer sur la trajectoire du ballon. Le geste de Wemby est propre, fluide et tout ce qu’il a de plus limpide. « Les Spurs avaient plus faim que nous, c’est encore une défaite qui montre notre immaturité », souffle Rudy Gobert, dépité par ce nouveau couac quelques jours après avoir laissé la place de leader de la conférence Ouest à OKC.

Les Wolves, plus que jamais parmi les prétendants au titre, ont pourtant eu des munitions pour l’emporter mais Karl-Anthony Towns a manqué son step back à 3-points sur l’ultime possession de la rencontre (113-112). 

« C’est notre plus belle victoire de la saison », avoue sans fard Gregg Popovich. « Mes joueurs ont montré une grande volonté de gagner. On espère continuer dans cette voie à l’avenir et être plus régulier dans le contenu qu’on propose ».

Les Spurs gèrent mieux la fin de match

Portés par un Victor Wembanyama incandescent en début de rencontre (12 points en 4 minutes), les Spurs appliquaient la même recette que la veille face à Portland : un collectif plutôt bien huilé et tourné vers le natif du Chesnay, avec une énergie à revendre des deux côtés du terrain. Parfois en difficulté lorsque Victor Wembanyama était sur le banc (20 à 5 pour finir le quart-temps), les Spurs ont surtout puni la défense de Minnesota, trop souvent attentiste, avec un 33-22 dans le dernier quart-temps.

Auteur de son 21e double double en NBA, Victor Wembanyama a terminé la rencontre avec 23 points (9/17 aux tirs), 10 rebonds et 6 passes en 30 minutes alors que Rudy Gobert s’est signalé avec 19 points à 8/9 aux tirs et 7 rebonds pour 37 minutes. « C’était une vraie bonne ambiance qui me rappelle le premier match de la saison ou les rencontres contre les grosses équipes », salue Victor Wembanyama. « J’aime bien avoir une relation de symbiose avec le public. C’est un boost. » Les Spurs espèrent enchaîner une troisième victoire contre Washington et Bilal Coulibaly dès lundi soir.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion