Libéré par Besançon, Sreten Knezevic rebondit en République tchèque

Deux semaines après avoir été mis à la porte par Besançon (2,2 points à 28% et 2,2 rebonds en 5 matchs de NM1) afin d’être remplacé par Ferdinand Prénom, Sreten Knezevic a déjà retrouvé un employeur. L’ancien intérieur de Vitré a été embauché par le BK Redstone Olomoucko, actuel bon dernier du championnat tchèque. Il devrait effectuer ses débuts dès ce mercredi après-midi contre l’USK Prague du champion de France Pro B 2017, Tomas Kyzlink. 

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires