Malgré la relégation, Saint-Vallier veut conserver Philippe Namyst

Crédit photo : Antoine Bodelet

Pro B - Officiellement relégué en Nationale 1 masculine, Saint-Vallier pense déjà à l’après alors que la saison de Pro B n’est pas officiellement terminée et souhaite d’ores et déjà conserver son coach Philippe Namyst pour la saison prochaine.

Après sa défaite à Denain (86-82) le week-end dernier, Saint-Vallier est officiellement tombé en Nationale 1 masculine, deux ans après après sa montée dans l’antichambre de l’ELITE. Avec un bilan de 9 victoires et 24 défaites à une journée de la fin du championnat, les Drômois veulent juste bien finir la saison et pensent déjà à l’après comme l’a avoué le président du SVBD Patrice Péricard. Le club souhaite remonter dès la saison prochaine et compte bien garder une certaine ossature.

 « On s’est trompés et pour la saison prochaine, on souhaite faire différemment. On va tenter de faire un bon 5 majeur, accompagné de 2-3 remplaçants et mettre des jeunes en bout de banc », a déclaré le président au Dauphiné Liberé au sujet du futur l’effectif. En revanche concernant le coach, la volonté est de prolonger l’aventure avec Philippe Namyst. « Changer pour changer, je ne vois pas l’intérêt. Je peux assurer que les joueurs n’ont pas lâché l’entraîneur. Puis c’est un entraîneur avec des valeurs, avec qui on a vécu de grandes choses. Si ce n’était que de moi, on ne changerait pas. Après peut-être que lui va vouloir s’en aller. »

Si la saison a été difficile, Saint-Vallier ne compte pas pour autant tout jeter et souhaite continuer de construire sur une base déjà existante pour la saison prochaine en Nationale 1 avec un objectif ferme : la remontée directe en Pro B.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires