Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Marième Badiane lancée dans le grand bain par le Fenerbahçe, l’énorme performance d’Olivia Epoupa

EuroLeague Women - Tous les quarts de finale de l'EuroLeague féminine mettent aux prises des joueuses françaises. Ana Tadic, Marième Badiane, Valériane Ayayi et Olivia Epoupa ont toutes fait un grand pas vers le Final Four. Retour sur leurs performances.
Marième Badiane lancée dans le grand bain par le Fenerbahçe, l’énorme performance d’Olivia Epoupa

Le sourire de Marième Badiane, désormais à une seule victoire du Final Four de l’EuroLeague avec le Fenerbahçe

Crédit photo : FIBA

Pendant qu’Ana Tadic (11 points à 4/7, 8 rebonds et 3 passes décisives pour 18 d’évaluation) et Miskolc maîtrisaient Villeneuve-d’Ascq (78-66), tous les autres quarts de finale aller de l’EuroLeague Women ont mis en valeur des joueuses françaises.

Partie samedi dernier de Lattes-Montpellier, vaincu jeudi en EuroCup, pour l’ogre Fenerbahçe, Marième Badiane a signé ses débuts avec le champion d’Europe. L’équipe de Valérie Garnier a disposé de Salamanque (98-91) avec une première contribution de l’intérieure brestoise : 4 points à 2/4, 2 rebonds, 1 passe décisive et 1 interception en 13 minutes de jeu. Pour le meilleur +/- du Fenerbahçe : +10.

Ayayi et Epoupa à une victoire du Final Four

En terme de bon +/-, Valériane Ayayi se place aussi très haut : +24. Mais la quadruple championne de France a vécu une soirée délicate face à Schio avec un pourcentage douteux (1/7 aux tirs). Elle a toutefois largement pesé sur la victoire de Prague (78-60) avec 7 points, 7 rebonds, 4 passes décisives et 1 contre en 27 minutes.

Olivia Epoupa a été partout pour Mersin (photo : FIBA)

Enfin, la série Mersin – Salamanque met aux prises deux tricolores : Olivia Epoupa et Christelle Diallo. Victorieuse à domicile (79-62), la meneuse de l’équipe turque est à créditer d’une superbe prestation (10 points à 4/6, 10 rebonds, 6 passes décisives et 3 interceptions pour 24 d’évaluation en 33 minutes, +/- de +26), en forme peut-être de clin d’œil au triple-double de Virginie Brémont en LFB, neuf ans après le sien. En face, l’ancienne intérieure de Villeneuve-d’Ascq n’a pas démérité avec 10 points à 5/8, 4 rebonds, 1 passe décisive, 1 contre et 4 balles perdues en 23 minutes.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
truemalo63
Pourquoi Olivia Epoupa est-elle mise au banc de l’Equipe de France ? Elle a toujours été irréprochable et performante avec la maillot national. Quel épisode ai-je raté qui explique sa disgrâce ?
Répondre
(2) J'aime
michel_chauffaud
Elle n 'a pas été sélectionnée depuis sa blessure lors des championnats ' Europe à Strasbourg alors qu ' elle était la meneuse titulaire .Sa non sélection est un non sens d 'autant qu ' elle continue à briller en club .
Répondre
(1) J'aime