Maxime Roos et DaJuan Summers absents entre 2 et 3 mois

« Late bloomer » avec encore un fort potentiel, Maxime Roos (2,02m, 24 ans) aurait pu faire davantage étalage de son talent en 2019/20 après une saison intéressante en sortie de banc (4,9 points à 42,4% de réussite aux tirs et 2,1 rebonds pour 5,1 d’évaluation en 17 minutes) et une brève expérience en Bleus en février dernier. Mais pour ce faire, il devra patienter plusieurs mois à cause d’une déchirure au tendon du genou contracté en juin dernier.

« [Pour] Maxime Roos, il s’agit d’une déchirure au tendon du genou qu’on avait soigné au mois de juin, a déclaré Frédéric Fauthoux à Barbara Youinou pour Basket Actu. Mais le prp (une injection de sang qui aide à cicatriser plus vite) peut ne pas fonctionner. Et ça a malheureusement pour lui et pour nous été le cas. Il en a refait une et a vu un spécialiste mardi dernier. Et il sera en arrêt pendant deux/trois mois. »

Arrivé cet été en Île-de-France, l’ancien poste 3/4 d’EuroLeague, DaJuan Summers (2,03m, 31 ans), souffre aussi du genou. 

« Pour DaJuan (Summers) c’est un peu le même style de blessure, a poursuivi le technicien francilien au micro de Basket Actu. Il avait mal au genou, on a fait une IRM. Il a eu un peu la même chose, mais au même endroit. Il va faire le même traitement et sera aussi arrêté entre deux à trois mois ».

Pour faire face à ces deux absences, les Metropolitans 92 ont fait appel aux services de Donta Smith et Sadio Doucouré jusqu’en novembre en plus de Georgi Joseph sollicité pour palier la blessure de Mouphtaou Yarou.  

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires