Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Monaco prend sa revanche sur l’Anadolu Efes et le duo Larkin-Beaubois

EuroLeague - Monaco, victorieux du Real Madrid lors de la précédente journée, a confirmé sa bonne forme du moment en l'emportant sur le terrain de l'Anadolu Efes (78-80). Dans les derniers instants, la Roca Team a résisté au retour du duo stambouliote Shane Larkin - Rodrigue Beaubois.
Monaco prend sa revanche sur l’Anadolu Efes et le duo Larkin-Beaubois

Mike James et Shane Larkin, deux des meilleurs meneurs de l’EuroLeague, se sont encore livrés un joli duel.

Crédit photo : EuroLeague

Monaco semble en mode revanche depuis une semaine en EuroLeague. Après avoir battu le Real Madrid la semaine passée, après avoir été surclassé au match aller, la Roca Team a également équilibré les débats contre l’Anadolu Efes. Défait lors de la rencontre aller face à l’équipe stambouliote (82-89), le club de la Principauté a bien résisté dans le dernier quart-temps pour décrocher son premier succès à l’extérieur en 2024 sur la scène européenne (78-80).

Une pointure de trop coûte la prolongation à l’Anadolu Efes

À Gaston-Médecin, le duo Shane LarkinRodrigue Beaubois avait fait très mal à Monaco, inscrivant 46 points à eux deux sur le Rocher. Dans leur antre du Sinam Erdem Sports Hall, le back-court a de nouveau failli s’offrir le scalp des Monégasques. Après avoir marqué 10 points de suite dans l’ultime période, le meneur américano-turc (14 points et 5 passes décisives) a laissé le devant de la scène à son compère français, qui nous a fait croire quelques instants qu’il allait arracher la prolongation.

Car après avoir inscrit un tir à 3-points dans le corner à 45 secondes de la fin, Rodrigue Beaubois (15 points à 6/12 aux tirs) a failli récidiver à 45°… si ses chaussures n’avaient pas mordu sur la ligne extérieure. Une histoire de millimètres bénéfique à la Roca Team, pour lui permettre de conserver un point d’avance (78-79, 39’53). Le joueur de l’Anadolu a bien eu une dernière balle de match derrière le 1/2 aux lancers-francs d’Elie Okobo (16 points pour 17 d’évaluation), mais n’a pas trouvé le cercle sur un tir compliqué.

Après avoir subi les 46 points du duo Larkin – Beaubois, le trio monégasque Mike James – Jordan Loyd – Elie Okobo leur a rendu la pareille avec le même total de points en cumulé. Après une première période accrochée, Monaco a pris l’avantage sur l’Anadolu Efes en fin de 3e quart-temps, à l’initiative d’un 12-2. Résilient, Monaco n’a pas cédé à la panique face au réveil de Shane Larkin, le choix de placer Alpha Diallo (11 points, 9 rebonds et 3 passes décisives) sur sa personne s’étant avéré payant lors des cinq dernières minutes.

Monaco (6e, 13 victoires) va pouvoir poursuivre son entreprise de vengeance la semaine prochaine dans sa salle Gaston-Médecin, successivement face au Partizan Belgrade et au Fenerbahçe. En première partie de saison, l’ASM avait été défait après prolongation en Serbie et largement dépassé en Turquie.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

La réaction du meneur monégasque Jordan Loyd au micro de Skweek : 

« C’est important pour l’équipe de décrocher une première victoire à l’extérieur en EuroLeague en 2024. Il faut que l’on construise là-dessus. On est une équipe, le danger peut venir de partout. On se cherche encore collectivement, on aurait pu encore faire mieux ce soir. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
bobby
Bravo l'équipe du jour ! 1/10 de page pour parler du match dans la rubrique "très court" par contre 18 pleines pages pour le foot : honteux !!!
Répondre
(1) J'aime
lefreezident
L'équipe c'est foot, vélo rugby, le reste ça n'existe pas...
Répondre
(0) J'aime
lolo59
Quelle intensité dans ce match avec des joueurs de haut niveau de part et d’autres ! Très belle performance
Répondre
(0) J'aime
bobby
Quand Loyd est présent cela apporte beaucoup à Monaco surtout quand James est très moyen comme ce soir. L'important c'est la victoire, Monaco n'a pas fait un match très brillant avec un gros trou d'air en fin de 1ère mi-temps mais l'Anadolu n'est pas un cador et ne vit que par les tirs à 3 points. PS : avec le salaire de l'invisible Walker, il y avait moyen de se payer un joueur de haut niveau qui aurait été un gros plus pour l'équipe.
Répondre
(0) J'aime
lefreezident
Grosse semaine de Monaco, okobo est revenu le couteau entre les dents et montre que c'est un p...de talent, merci l ASVEL. Match avec bcp d intensité, de beaux jours, ds une vraie salle de basket, ça change de Gaston médecin !!, dommage que kemba qui commençait à se montrer il y a un mois ai disparu de la rotation, des infos ??
Répondre
(0) J'aime