Monaco : Sašo Filipovski reconnait « la chance » d’avoir sauvé le point-average

Après avoir réalisé trois quart-temps de grande qualité à Belgrade la semaine passée pour s’imposer de 4 points contre le Partizan, l’AS Monaco a livré un match trop inconstant mardi soir pour espérer confirmer ce succès à domicile. La Roca Team, battue 71-68, peut néanmoins s’estimer heureuse d’avoir préservé le point-average grâce à 3 lancers francs marqués par Sergii Gladyr après une faute – que l’on peut qualifier d’erreur – de Bandja Sy, sur un tir à 3-points. Le coach vaincu Sašo Filipovski a d’ailleurs parlé de « chance ».

« Le Partizan est une bonne équipe, dirigée par un bon coach (Andrea Trinchieri), a-t-il d’abord rappelé dans Nice Matin. Ils ont réussi à nous tenir sous les 70 points. La réussite est avec nous sur la dernière action, qui nous permet de garder l’avantage du point-average. On a été chanceux, mais il faut admettre que le Partizan a été meilleur que nous sur ce match. On a perdu dans le secteur du rebond (12 rebonds offensifs pour les visiteurs, NDLR), qui était très important. Sur le plan offensif, nous n’étions pas dans un bon soir. »

A l’image de sa saison, Jarrod Jones, très bon mardi dernier, est passé à côté, avec 0 point marqué. Au contraire de Paul Lacombe, encore très performant (28 d’évaluation en moins de 27 minutes).

« Jarrod Jones à zéro point ? C’est vrai, ce n’était pas sa soirée. Mais le propre d’une équipe est de compenser quand il y a une défaillance. Paul Lacombe a montré la voie, mais pas assez de joueurs chez nous ont élevé le niveau. »

Avec 2 victoires en 4 matchs dans ce Top 16, comme le Partizan, Monaco gardera son destin en main en battant l’ALBA Berlin la semaine prochaine à la maison, avant d’aller à Vilnius la semaine suivante.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires