Moustapha Fall (ASVEL) : « L »objectif est de vraiment m’installer en EuroLeague »

Au début de l’intersaison, l’international français Moustapha Fall (2,18 m, 28 ans) a rejoint l’ASVEL. Le Francilien s’est facilement installé à Lyon et dans le club. « Je connaissais déjà la ville vue que j’étais auparavant à l’Elan Chalon juste à côté. Le club m’a bien intégré, je connaissais pas mal de joueurs, donc ça a été plutôt facile. »

Si le pivot a accepté le projet de Tony Parker, c’est surtout pour découvrir l’EuroLeague, après avoir évolué en EuroCup et Ligue des Champions (BCL). « C’est vraiment la raison pour laquelle je suis venu donc j’espère déjà dans un premier temps qu’elle aura lieu la saison. »

De cette compétition, il a eu un avant-goût lors du tournoi à Valence, disputé mardi et mercredi.

« C’est compliqué d’évaluer sur des matchs de préparation, on sait que tout le monde n’est pas prêt au même moment. Par exemple on a joué l’Olympiakos qui n’avait pas l’air du tout préparé, au contraire de Valence qui semblait bien mieux préparer que nous. Je pense qu’ils se connaissent depuis longtemps vu que beaucoup jouaient ensemble. A titre personnel, petit à petit je trouve ma place. Au premier match j’ai eu plus d’opportunités qu’au deuxième où j’ai eu des problèmes de fautes et des pertes de balle inutiles. J’ai besoin d’être régulier, c’est ce qui va être important. »

Pour s’imposer en EuroLeague, Moustapha Fall sait ce qu’il doit faire.

« Je dois déjà défendre fort, avoir un vrai impact défensif à tous les matchs, ensuite pouvoir être agressif en attaque aussi, pouvoir provoquer des prises à deux pour ressortir des ballons pour le reste de l’équipe. C’est vraiment être un point de fixation des deux côtés du terrain. »

Une belle saison à ce niveau pourrait par ailleurs lui permettre d’intégrer le douze final de l’équipe de France pour les Jeux olympiques de Tokyo, en 2021.

« C’est l’objectif est de vraiment m’installer en EuroLeague. Pour ce qui est des Jeux olympiques, j’y penserai plus tard. On ne sait jamais ce qui peut se passer, il peut y avoir des blessures. Pour l’instant je suis vraiment concentré sur la saison d’EuroLeague. »

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires