Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

N°1 à l’évaluation en Espoirs, Maxim Logué réfléchit à plusieurs options pour son avenir

Espoirs ÉLITE - Après avoir passé une première année au Paris Basketball où il a dominé le championnat Espoirs, Maxim Logué compte franchir l'étape supérieure la saison prochaine. Plusieurs options sont sur la table.
N°1 à l’évaluation en Espoirs, Maxim Logué réfléchit à plusieurs options pour son avenir

Rester au Paris Basketball est une des possibilités envisagées par Maxim Logué et son camp

Crédit photo : Julie Dumélié

Il est l’un des nombreux français passé par la pépinière de talents du Paris Basketball. En sortie du Pôle France où il avait été particulièrement convaincant, et après être aussi passé par le centre de formation de l’ASVEL, Maxim Logué (2,05 m, 18 ans) a en effet choisi de disputer la saison 2023/24 sous les couleurs du club parisien. Il n’a joué que quatre petites minutes en Betclic ÉLITE, et a passé l’intégralité de sa saison avec les Espoirs. C’est là qu’il s’est révélé. Même si son équipe a terminé en 15e position, lui a terminé avec la meilleure évaluation individuelle moyenne de tout le championnat Espoirs (22,3). Il a aussi terminé quatrième meilleur marqueur (18,8 points de moyenne) et troisième meilleur rebondeur (10,0).

Direction la NCAA ?

Cependant, Logué a décidé de ne pas déposer sa candidature à la Draft NBA cette année, comme l’ont fait six de ses compatriotes aussi nés en 2005 (Alexandre Sarr, Zaccharie Risacher, Tidjane Salaün, Pacôme Dadiet, Mohamed Diawara, Noah Penda). Mais plutôt d’attendre au moins une année supplémentaire. Son parcours pourrait prendre la direction de l’étranger, mais il pourrait aussi rester à Paris. Le jeune intérieur français et son camp étudieraient actuellement toutes les pistes, dont celles de la NCAA. Selon les informations qui viennent des États-Unis et de PDT Scouting, il aurait visité ces derniers jours quatre universités américaines : Creighton, BYU, Oregon State et Incarnate Word.

Un profil d’intérieur athlétique à gros moteur

Avec Paris comme lors de ses campagnes avec l’Équipe de France (EuroBasket U16 en 2021, Coupe du monde U17 en 2022, EuroBasket U18 en 2023), Logué a impressionné par son moteur et son énergie, surtout près de l’arceau en attaque. Il a par exemple terminé la saison avec la plus haute moyenne de rebonds offensifs du championnat Espoirs (5,0). C’est un intérieur avec un profil très athlétique et léger, donc mobile et bondissant. Il est aussi capable de poser la balle au sol et de dribbler, tout en arrivant à limiter ses déchets. En novembre dernier, son coach en Espoirs Raphaël Desroses nous en disait plus sur son profil :

« Maxim doit encore se développer. Il a appris toute sa vie à être un role player, donc aujourd’hui il apprend à développer d’autres qualités, parmi lesquelles le jeu dos au panier. Ce n’est pas forcément à la mode en ce moment, mais les modes, ça va, ça vient. Et si on jette un œil à ce qu’il se passe en NBA, on voit que la ligue est dominée par Nikola Jokic et Joel Embiid. Donc on n’est pas à l’abri que le jeu poste bas redevienne à la mode. Il excelle dans le pick & roll, qu’il a largement pratiqué dans sa carrière. C’est à nous de l’aider à développer d’autres aspects du jeu et notamment son tir, sachant qu’il a un bras intéressant. Il a un tel potentiel qu’on est forcément très exigeant. Il a un gros impact sur nos résultats, c’est indéniable, mais j’ai tendance à voir ses axes de progrès avant ses performances. Il a encore une grosse marge de progression. »

Sa protection d’arceau et son pourcentage aux lancers-francs (59,9% cette saison) figurent aussi parmi ces axes de progression, notamment pour un intérieur avec une grosse activité comme lui. Reste à voir si cette progression se fera en France ou aux États-Unis, avant de possiblement tenter sa chance à la Draft NBA. Il devrait aussi disputer l’EuroBasket U20 cet été. Il fait en tout cas partie de la pré-sélection de 18 joueurs choisie par Guillaume Vizade et son staff.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lagiggz
Oui vas y et perd un an comme la plus part de tes collègues. Après ça doit être sympa niveau expérience et ça commence à payer mais très rares sont les coachs qui développent les étrangers en ncaa
Répondre
(0) J'aime
lulutoutvert
Va à Saint Quentin
Répondre
(0) J'aime
jeildo
Il devrait s'inspirer de Matthias Lessort voir Guershon Yabusele
Répondre
(0) J'aime