Nenad Markovic ne « veut pas revenir » à Limoges pour une belle

Mardi soir, la JDA Dijon a créé la surprise. Non pas en s’imposant à Limoges, car l’équipe avait le potentiel pour. Mais en dominant de la tête et des épaules une équipe compétitive, pour finir à +24 (70-94), et ce à l’extérieur. En prenant le dessus d’entrée, les Bourguignons ont évité de subir la pression de Beaublanc.

« C’était vraiment important de bien commencer, et de continuer à être physique, à ne pas laisser Limoges dérouler ses systèmes, ne pas laisser (Nicolas) Lang et (Demonte) Harper dans le confort », a décrit le coach dans Le Bien Public.

Dans le cinq idéal de la saison, Nicolas Lang a a été ciblé par la défense de la JDA, et l’Alsacien a terminé à seulement 8 points en 23 minutes.

« Cela veut dire que le plan a fonctionné (sourire). On a réussi à le faire et dans le même temps on a mis nos tirs dès le début. Parfois tu prépares un plan de jeu mais si tu n’as pas d’adresse… »

Malgré ce succès et la rencontre à venir à domicile, le technicien bosnien estime que la qualification en demi-finales est loin d’être actée.

« Ca ne sera pas facile, ce n’était que le premier match de la série. J’ai vraiment apprécié l’atmosphère, mais c’est sûr que je ne veux pas revenir ici (dimanche en cas de match 3). »

Pour cela, il faudra l’emporter vendredi soir.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires