Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Nolan Traoré a visité les facs de Gonzaga, Alabama et Xavier

NCAA - Nolan Traoré a reçu de très nombreuses offres de NCAA. En décembre, il a visité les installations de Gonzaga, Alabama et Xavier.
Nolan Traoré a visité les facs de Gonzaga, Alabama et Xavier

Nolan Traoré réalise une très belle saison avec le Pôle France en Nationale 1.

Pensionnaire du Pôle France, Nolan Traoré (1,91 m, 17 ans) va passer professionnel à l’intersaison 2024. Dans la perspective de la Draft NBA 2025, le meneur de jeu va devoir bien choisir son futur programme.

La National Basketball League (NBL), la ligue australo-néo zélandaise, lui fait des appels du pied. A l’été 2023, il s’est ainsi rendu sur place afin de participer à un camp des Perth Wildcats. De nombreux programmes NCAA se sont également manifestés. Ainsi, durant la trêve des fêtes de fin d’année, le petit frère d’Armel Traoré a visité les installations de Gonzaga, Alabama et Xavier comme il l’a indiqué à Pro Insight lors du Basketball Without Borders (BWB) Global camp auquel il a participé à Indianapolis sur le week-end écoulé. De nombreuses autres universités, parmi les plus renommées de NCAA, l’ont également approché pour lui proposer une bourse.

LIRE AUSSI. ITW Lamine Kebe : « Je n’ai pas souvenir d’avoir vu au Pôle France un joueur aussi régulier dans la performance que Nolan Traoré »

Mais la possibilité qu’il reste en France subsiste. Plusieurs clubs se sont manifestés. « Je n’ai pas fait mon choix encore. Là, on étudie toutes les options encore. En vrai, j’essaye juste de trouver l’endroit où je pourrai me développer le mieux. Et l’endroit où je pourrai jouer surtout », disait-il à France 3 récemment.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
thegachette
Son but c'est la NBA, pour seul les plus talentueux y percent, surtout sur les postes 1/2... Pour l'instant la voie proA NBA semble la meilleure... Rares sont les français à s'être imposer en passant par un autre chemin...
Répondre
(0) J'aime
lulutoutvert
oui ou alors la méthode "Australie" qui a l'air de bien marcher aussi. ProA oui, mais dans quel club ?
Répondre
(1) J'aime
jeildo
Faudrait surtout arrêter de vouloir à tout prix aller à la NBA à 19 ans. L'avantage de la NCAA c'est que ça permet une meilleure comparaison avec des jeunes de son âge.
Répondre
(0) J'aime
yo1935
Si on te fait jouer. Batcho, Ayayi, Bal, Fibleuil, Perrin, n ont pas joué ou quasi pas lors de leur première saison car les coach américains les trouvaient pas prêts alors qu ils étaient parmi les meilleurs jeunes en France.
Répondre
(0) J'aime
leon_21
Le pole fédéral est en perte de vitesse. Il y une ou deux décennies, les meilleurs éléments du basket français - hommes et femmes - y passait quelques années et on y voyait une réelle plus value. Cet époque semble loin. Les meilleurs joueurs restent dans les centres de formations des clubs, car plus facile d'intégrer les groupes pros. Il me semble nécessaire de revoir le fonctionnement du pole fédéral. Le principe est bon, mais il n'est plus en phase avec la volonté de la quasi totalité des joueurs et joueuses français(es) selon moi.
Répondre
(0) J'aime