Officiel : L’ASVEL engage le meneur Chris Jones

L’ASVEL a officialisé ce mardi matin la signature du meneur de jeu étasunien Chris Jones (1,88 m, 28 ans), pour la saison 2021-2022. Ce dernier arrive du mythique club israélien du Maccabi-Tel Aviv.

Avant de jouer pour le Maccabi Tel-Aviv, en 2020-2021, ce Texan a connu une longue ascension, parti de très, très bas. Après ses années dans les lycées de son état puis quatre saisons passées dans des programmes universitaires méconnus au niveau national, North Texas puis Angelo State (en NCAA II), il a du travailler dans une usine de crème glacée avant de démarrer sa carrière professionnelle dans le championnat mongol, à Tuv Ajmag. Puis il a évolué à Bâle dans le championnat suisse (en 2016-2017), à Mons-Hainaut en Belgique pendant deux ans, à Bursaspor en Turquie en 2019-2020 et donc, enfin au Maccabi Tel-Aviv, où il a atteint le plus haut-niveau européen. En EuroLeague, il tournait à 7 points à 47,8% de réussite aux tirs (dont 36,2% à 3-points), 1,8 rebond et 2,8 passes décisives en 17 minutes. Le 10 juillet dernier, le club nation et lui même se sont séparés.

« Nous sommes très heureux que Chris ait fait le choix de nous rejoindre, nous le suivions depuis l’année dernière, explique son futur entraîneur T.J. Parker. C’est un meneur de jeu gestionnaire, avec une grosse qualité de passes et très fort sur le pick and roll. Sa moyenne de points inscrits lors de sa saison à Bursaspor prouve qu’il peut aussi scorer quand il le faut, et cela le rend très complet en attaque. De l’autre côté du terrain, il est capable de défendre sur les postes 1 et 2. »

L’ASVEL doit encore signer un intérieur pour boucler son effectif 2021-2022.

Voici l’effectif prévisionnel de l’ASVEL :

  • Poste 1 : Chris Jones, Antoine Diot et Matthew Strazel 
  • 1/2 : Kymany Houinsou 
  • 2/1 : Elie Okobo 
  • 2/3 : David Lighty et Paul Lacombe 
  • 3/4 : Charles Kahudi et William Howard 
  • 4/5 : Raymar Morgan, Victor Wembanyama, Dylan Osetkowski et Kostas Antetokounmpo 
  • 5 : Youssoupha Fall (?)

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires