Officiel : Vee Sanford renforce le Limoges CSP

Le Limoges Cercle Saint-Pierre vient de confirmer officiellement la signature de l’arrière/meneur Vincent Sanford (1,90 m, 28 ans). Le natif de Lexington (Kentucky) sait où il met les pieds.

« Le Limoges CSP est un grand club, l’un des plus performants de l’histoire du basket français, explique-t-ilsur le site Internet de son nouveau club. Il possède un excellent public et une ambiance incroyable. A Limoges, les gens prennent le basket très au sérieux. Pour moi, cette nouvelle aventure va me permettre de jouer les compétitions européennes. Je suis très motivé. Le club est un habitué des playoffs du championnat de France. Je veux continuer à progresser et aider l’équipe à atteindre ses objectifs, en lui apportant mon goût du travail et de l’entraînement. Le Limoges CSP veut la victoire. Moi aussi. Je viens pour gagner. »

A Limoges, il retrouvera Crawford Palmer, directeur sportif de l’Elan Chalon où il jouait sur la saison écoulée.

« Vee est un poste 2 polyvalent, explique le nouveau directeur sportif du Limoges CSP. Il possède un immense talent, capable de s’exprimer dans plusieurs domaines : à 3-points, dans le jeu intermédiaire, en attaquant le cercle. Il est aussi un solide défenseur, présent au rebond et très altruiste. Il ne subit pas la pression. La saison passée, à Chalon-sur-Saône, il a été le joueur le plus régulier de l’équipe, malgré un contexte difficile. »

Avant cette nouvelle aventure à Limoges, ce fiancé à une française originaire de Nice (d’où, entre autre, sa capacité à s’exprimer en français) a évolué en Colombie (Barrancabermeja Ciudad Futuro), en troisième division allemande (TG Würzburg Baskets Akademie), en première division allemande (s.Oliver Baskets), à Antibes (14,3 points à 50,4% de réussite aux tirs dont 38,8% à 3-points, 2,9 rebonds et 2,3 passes décisives pour 12,7 d’évaluation en 26 minutes) puis à l’Elan Chalon (15,3 points à 55%, dont 46,6% à 3-points, 3,8 rebonds et 2,9 passes décisives pour 16,4 d’évaluation en 29 minutes).

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires