Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Olivier Sarr s’est rompu le tendon d’Achille

NBA - Olivier Sarr a été victime d'une rupture du tendon d'Achille lors de la belle de la finale des playoffs de G-League.
Olivier Sarr s’est rompu le tendon d’Achille

Olivier Sarr lors de la belle de la finale des playoffs de G-League.

Crédit photo : DR

Olivier Sarr (2,08 m, 25 ans), victime d’une rupture du tendon d’Achille, ne rejouera plus cette saison avec Oklahoma City. Lors de la belle de la finale des playoffs de G-League ce lundi 15 avril, remportée par son équipe du Blue, le pivot français est sorti sur blessure en milieu de troisième quart-temps. Après opération, le natif de Niort va devoir s’arrêter pour 6 à 8 mois d’arrêt, ce qui lui empêchera certainement de démarrer la saison 2024-2025.

Sorti du Pôle France en 2017 pour partir en NCAA à Wake Forest, l’ancien joueur de l’US Le Bouscat et du TOAC a démarré sa carrière professionnelle en 2021 après une dernière saison universitaire à Kentucky. Depuis, Olivier Sarr a alterné entre NBA et G-League du côté d’Oklahoma City. A 25 ans, ne parvenant pas à se faire une réelle place en NBA, le grand frère d’Alexandre Sarr va sans doute devoir démarrer une nouvelle aventure comme a pu le faire son ancien coéquipier Jaylen Hoard.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
leon_21
Enorme coup dur pour l'ainée des SARR. 7-8 mois minimum, soit un retour début 2025 au mieux.. Avec un simple "2way contract", pas sur qu'OKC lui renouvelle un contrat. Et les équipes européennes auront déjà construits leur effectifs... je crains qu'il disparaisse à la manière d'un Killian Tillie
Répondre
(0) J'aime
derniermot- Modifié
Tillie est blessé, ça n'a rien à voir. Sarr, la NBA, c'est clairement fini pour un moment. Soit il est borné et il revient en G-League en janvier (possible, il y tient), soit effectivement il fait la transition vers l'Europe. Un joueur NBA trouve toujours des spots
Répondre
(0) J'aime
macroy
Une année sans gagner de pognon.. Heureusement que son cadet pourra le soutenir avec son mirifique contrat de top 5 de la draft..
Répondre
(0) J'aime
derniermot
Il a pris dans les 500 000 dollars cette annee, il survivra je pense :-)
Répondre
(0) J'aime