Orléans balayé à domicile par la SIG Strasbourg

Le retour sur terre est plûtot brutal pour l’Orléans Loiret Basket après sa remontée fantastique face à la JL Bourg. Ce mercredi soir, les Loirétains ont vécu une terrible désillusion face à la SIG Strasbourg et se sont inclinés (71-104).

Si la SIG ne démarrait pas la rencontre de la meilleure des manières et voyait Orléans créer un premier petit écart, elle s’est remise la tête à l’endroit et a multiplié les tirs primés (5/7 à 3-points) pour prendre les commandes dans ce premier quart (18-27). L’OLB n’aura donc existé que cinq petites minutes en début de match avant de voir la machine alsacienne s’enclencher.

Dans le second acte, Marcus Paige (8 points à 2/7 aux tirs dont 2/5 à 3-points, 1 rebond et 4 passes décisives pour 9 d’évaluation) a tenté de sonner la révolte à 3-points mais n’a pas permis à l’OLB de prendre feu dans cette rencontre et les hommes de Lassi Tuovi rentraient aux vestaires avec un petite avance (38-46).

Et puis Orléans a coulé…

Après la pause, Orléans n’a pas su réagir et s’est retrouvé pris à la gorge par la SIG sous l’impulsion de Kameron Taylor (12 points à 5/9 aux tirs, 3 rebonds, 1 passe décisive pour 15 d’évaluation) qui a permis à son équipe de prendre de l’avance avant que Jordan Howard (23 points à 8/16 aux tirs dont 7/12 à 3-Points, 1 rebond, 2 passes décisives pour 21 d’évaluation en 25 minutes de jeu) ne largue ses missiles derrière l’arc (40-53 puis 47-63 puis 52-73 à la fin du 3e quart-temps). Dans le dernier acte, Orléans n’a pas répondu et s’est pris de plein fouet le rouleau compresseur strasbourgeois porté par une spectaculaire adresse à 3-points (16/29).

Quatre jours après sa défaite en finale de la Coupe de France contre l’Élan Béarnais (86-95), Strasbourg s’est ressaisi en match en retard de la 30e journée de Betclic ÉLITE. Avec cette victoire, la SIG conforte sa place dans le top 5 du championnat et n’a qu’un succès de retard sur Limoges (4e). En bas de tableau, Orléans rate l’occasion de se donner de l’air et reste toujours 16e, au bord de la zone rouge, avec 10 victoires et 20 défaites.

Cliquez ici pour accèder aux statistiques de la rencontre

 

 

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires