Paul Rigot absent un mois, Gravelines-Dunkerque fait appel à Gaylor Curier

À coups de tweets mystérieusement indicateurs publiés hier soir, Gaylor Curier (1,98m, 28 ans) avait laissé sous-entendre son retour au sein d’un club, lui qui restait libre après ne pas avoir été reconduit par Orléans. C’est donc le BCM Gravelines-Dunkerque qui a jeté son dévolu sur lui dans le cadre d’une pige médical d’un mois, le temps pour Paul Rigot d’effacer une indisponibilité dont la nature n’a pas été communiquée. 


À Orléans depuis l’été 2017, Gaylor Curier y a passé de belles années, entrecoupées de blessures, au cours desquelles il a su confirmer son potentiel athlétique notamment mais aussi ses qualités de combativité et d’adresse. La saison passée, pour son retour dans l’élite, il a pris part à 14 rencontres pour un temps de jeu moyen de 16,5 minutes et il a apporté 5,4 points à 44,6% de réussite aux tirs dont 42,3% à 3-points et 1,8 rebonds pour 5,6 d’évaluation. Un retour au plus haut niveau du basket français loin d’être évident, d’autant plus qu’il a été écarté des parquets durant trois mois pour une blessure (suivie d’une opération) à la cheville. Avant cela, le natif de Massy (Essone), a évolué pour les Espoirs de Rouen, Pau-Lacq-Orthez et Limoges avant de passer pro et de connaître 4 clubs avant Orléans : Limoges donc mais aussi Angers, Souffel’ et Rouen à nouveau. L’ailier shooteur débutera ainsi sa neuvième saison en LNB par une pige médicale.  

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires