Première défaite en qualification pour les Bleus face au Monténégro

Crédit photo : FIBA

Battus au Monténégro (70-69), les Bleus ont concédé leur première défaite dans ces éliminatoires à la Coupe du Monde 2023. Ils ont rendez-vous lundi soir au Vendespace de Mouilleron-le-Captif pour y recevoir la Hongrie (20h30).

Maladroite toute la rencontre, l’Équipe de France de Vincent Collet s’est inclinée au Monténégro ce vendredi soir (70-69) dans le cadre des qualifications à la Coupe du Monde 2023.

Malgré une grosse prestation de Vincent Poirier (18 points, 12 rebonds pour 19 d’évaluation), les Bleus ont été défaillants tout au long de la rencontre et ont réagi trop tardivement pour espérer décrocher la victoire. Dès les premières minutes, les tricolores ont eu du mal à s’imposer dans le jeu et ont été maladroits, laissant les Monténégrins s’accrocher à la fin du premier quart-temps (15-15). Si dans le second quart, les hommes de Vincent Collet ont pris six points d’avance (15-21, 13′), ils ont par la suite été totalement muets, laissant le Monténégro revenir dans la partie et prendre même les commandes de la rencontre (26-2517′). Une période de disette pour les Bleus qui, en plus de leur adresse famélique à trois points, sont rentrés aux vestiaires à la traîne (33-31).

Maledon et Okobo ont ramené les Bleus, mais en vain…

Au retour sur le parquet, les hommes de Vincent Collet ne proposaient guère mieux et se retrouvaient à leur tour menés de 8 points (52-4429′), laissant Vincent Poirier répondre au naturalisé Jonas Radebaugh (12 points et 6 rebonds) dans un duel à distance. Empruntés, les Bleus n’y arrivaient toujours pas et continuaient d’être dominés au rebond et de gâcher de précieux points sur la ligne des lancers-francs (18/28). Le Monténégro était toujours devant (56-48).

À l’entame du money time, Vincent Collet décide de lancer un cinq inédit composé de trois meneurs (Andrew Albicy, Elie Okobo et Theo Maldeon) et de deux pivots (Mam’ Jaiteh et Vincent Poirier), un choix gagnant qui a permis aux Bleus de revenir dans la rencontre sous l’impulsion de son duo actif, Théo Maledon (16 points) et Elie Okobo (14 points) et de refaire son retard (56-5634′). Finalement, la maladresse n’avait pas fui les tricolores et les lancers-francs loupés de Mam’ Jaiteh ont pesé très lourd alors que Jonas Radebaugh sanctionnait à 3 pts et que Nemanja Radovic, plein de toucher, offrait la victoire à son équipe (70-69). Sur la dernière possession, ni Maledon, ni Poirier et ni Okobo n’ont réussi à marquer, tout un symbole, quand on voit la maladresse des Bleus dans cette rencontre.

Lundi soir, face à la Hongrie au Vendespace (20h30), les hommes de Vincent Collet devront réagir face à un adversaire qui a battu le Portugal (69-68) dans l’autre rencontre de ce groupe E. L’équipe de France affiche désormais un bilan de quatre victoires et une défaite. Rien de rédhibitoire, donc, mais un faux-pas à ne pas trop renouveler…

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires