Propulsé leader du CSKA Moscou, Livio Jean-Charles signe son meilleur match en carrière

Crédit photo : CSKA Basket

Avec 34 d'évaluation contre Krasnodar, Livio Jean-Charles a égalé sa meilleure performance en carrière vendredi à l'occasion d'un choc de VTB League. Mais l'homme aux 85 matchs d'EuroLeague, présent au Final Four de Belgrade cette année avec l'Olympiakos, a avoué que la compétition reine lui manquait un peu.

Si Thomas Heurtel a été élu MVP du mois de novembre en VTB League, un autre Français pourrait presque prétendre au trophée pour le mois de décembre. Parti défendre les couleurs du CSKA Moscou, alors qu’un retour à l’ASVEL lui tendait les bras, Livio Jean-Charles a pris une nouvelle dimension dans le championnat russe. Depuis cinq matchs, le Guyanais tourne à 17 points à 74%, 6,2 rebonds, 2,4 passes décisives et 1,6 contre pour 22 d’évaluation en moyenne.

Livio Jean-Charles contre Krasnodar le 16 décembre (photo : CSKA Basket)

Vendredi, lors du choc contre le Lokomotiv Kuban de Chris Horton, alors que le CSKA était privé d’Alexey Shved et Nikola Milutinov, le champion de Grèce en titre a même livré son meilleur match en carrière : 25 points à 12/14, 10 rebonds, 4 passes décisives et 2 contres pour 34 d’évaluation en 36 minutes. Soit sa meilleure marque, à égalité avec une rencontre de G-League datant de mars 2017 (16 points, 17 rebonds et 7 contres contre Delaware) et le… Nike Hoop Summit de 2013, dont il avait été élu MVP (27 points et 13 rebonds) malgré les présences de joueurs comme Joel Embiid, Karl-Anthony Towns, Andrew Wiggins ou Julius Randle sur le parquet.

Exclu de l’EuroLeague depuis l’invasion russe de l’Ukraine en février, le CSKA Moscou doit simplement se contenter de la VTB League pour le moment. Une compétition où ils n’ont pratiquement pas de concurrence, avec déjà 17 victoires en autant de matchs. Interrogé par Sport-Express, Livio Jean-Charles s’est exprimé sur son début de saison en Russie. Morceaux choisis.

Les raisons de l’invincibilité du CSKA :

« Notre série est avant tout un travail d’équipe. On joue les uns pour les autres, on défend bien, on combine beaucoup en attaque. Bien sûr, nous avons Alexey Shved et Nikola Milutinov. Ils sont capables de faire le show à chaque match. Je noterais aussi l’impact de nos tireurs d’élite, Dallas Moore et Casper Ware. Le reste des gars, y compris moi, joue aussi son rôle. Tout le monde est important et l’ambiance entre nous est super. »

L’EuroLeague

« L’EuroLeague me manque un peu. Il y a de nombreuses équipes intéressantes avec leur propre style, et beaucoup d’entre elles évoluent dans une énorme ambiance. Notamment à l’Olympiakos ou à Belgrade. Si le CSKA pourrait se battre pour une place en playoffs dans sa configuration actuelle ? Ce serait difficile. Jouer dans un seul championnat ou jouer l’EuroLeague en plus sont deux choses différentes. Nous ne serions certainement pas des outsiders, je ne suis pas certain que l’on pourrait prétendre au Top 8. L’EuroLeague est très compétitive. »

La vie à Moscou

« Tout va bien. Nous avons trouvé un équilibre, notre enfant va à la garderie à côté de chez nous. J’ai été très impressionné par la Foire du Nouvel An sur la Place Rouge, c’est très beau. »

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires