Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Remi Giuitta (Fos) : « Quitte à jouer la LeadersCup, autant la gagner ! »

Crédit photo :

En battant Nancy mardi soir, les BYers de Fos Provence ont réalisé une belle performance Au micro de Maritima Médias, leur entraîneur Rémi Giuitta n’a pas caché sa satisfaction, lui qui a vécu une semaine de préparation compliquée, touchée par la COVID-19. 

« On a vécu une semaine très compliquée avec ce manque de visibilité sur l’effectif et sur les matchs. C’est perturbant mais on a montré une vraie force mentale et du caractère. On a dépassé ce contexte-là, même si on a été diminué dans notre effectif. Les joueurs ont fait le job et je suis vraiment fier de leur engagement. Laisser cette équipe de Nancy à un peu plus de 60 points est une vraie prouesse défensive. On a bien abordé ce qu’on voulait faire pour casser leur jeu de passe et ils n’ont pas eu cette fluidité offensive qu’ils ont habituellement. Même la zone press les a embêté en les mettant sur un faux rythme. Je suis satisfait et très content. Quitte à être là, autant gagner les matchs et quitte à jouer la LeadersCup, autant la gagner ! C’est une belle soirée. Malgré l’enchainement des matchs, le fait qu’on ait que 7 pros et qu’on se prenne un 12-0 dans le troisième quart temps, on ne panique pas, on trouve un ou deux paniers qui nous permettent de souffler un peu et c’est important car c’est une équipe qui joue par série et qui revient dans le match souvent par deux, trois tirs rapides. Mais derrière on a bien contrôlé le money-time. Parfois notre meilleur ami c’est le chrono, c’est ce qu’on a fait à la fin. »

Jean-Michel Mipoka aussi est heureux d’avoir remporter cette partie. Lui qui a passé 30 minutes sur le parquet et qui a compilé 10 points et 4 rebonds pour 6 d’évaluation, revient sur la situation complexe qui a tronquée la préparation de Fos cette semaine.

« C’est une situation difficile, pour préparer un match c’est vrai que ce n’était pas l’idéal, mais on a su fait corps et l’expérience qu’on a dans l’équipe nous a aidé à garder le contrôle. On savait que Nancy allait revenir dans le match, c’est une équipe prétendante à la montée ! C’était à nous de resté concentré et ne pas retombé dans nos travers. Et quand on fait ce qu’on sait faire on est dangereux même en sous-effectif. On va prendre le temps de se reposer, analyser Quimper, on joue à domicile donc ça doit être un plus pour nous. Aujourd’hui, les petits détails ont fait la différence. »

 
BEBASKET

Une lecture plus fluide, des chargements de pages plus performants, et plus de publicité ! Offrez-vous un abonnement BeBasket et soutenez la rédaction et la couverture du basket français au quotidien.

À partir de 5€

Commentaires


Vous écrivez en tant que .Modifier

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5€