Rida El Amrani, un deuxième renfort à Caen

Crédit photo : Gérard Héloïse

Caen a fait venir un nouveau meneur. Il s'agit du vétéran Rida El Amrani, expert du niveau Nationale 1 (NM1).

Après avoir engagé Tyere Marshall, Caen a engagé un deuxième joueur. Il s’agit du vétéran Rida El Amrani (1,80 m, 36 ans), qui arrive non pas en tant que remplaçant médical de Yanik Blanc, mais comme renfort jusqu’à la fin de la saison. Expert de la Nationale 1 masculine (NM1), le vétéran va densifier le poste de meneur. La saison passée, le Vichyssois a évolué à Vitré où il tournait à 6,4 points à 32,7% de réussite aux tirs, 3,8 rebonds et 4,8 passes décisives en 30 minutes. Joueur d’expérience ayant connu la montée en Pro B avec Saint-Etienne (2011), Vichy (2015) et Saint-Vallier (2020), il arrive chez une équipe qui aspire à rejoindre le niveau supérieur. Actuellement, l’équipe de Stéphane Eberlin occupe la troisième place de la poule B avec 13 victoires et 6 défaites.

« La blessure de Yanik a démontré qu’on n’avait pas d’arrière capable d’occuper le rôle de deuxième meneur sur le long terme, a expliqué le technicien alsacien à Ouest-France. Je n’aurais pas fait ce choix si on avait un arrière en mesure de dépanner sur le poste 1 plusieurs minutes. Il vaut mieux sécuriser les choses dans la perspective de la deuxième phase, où l’on aura dix matches à jouer en l’espace de quelques semaines, puis des playoffs. On ne voulait pas se mettre en difficulté, pas prendre le risque de mettre en péril le travail des garçons à cause d’une blessure dans un moment important. »

S’il est qualifié à temps, Rida El Amrani fera ses débuts avec Caen ce vendredi contre Pont-de-Chéruy.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires