Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Rudy Gobert sourit, Victor Wembanyama grimace : retour sur Minnesota – San Antonio

Pour leur dernier match du rodeo road trip, les San Antonio Spurs, derniers à l'Ouest, n'ont rien pu faire chez les Minnesota Timberwolves, leaders de la conférence (114-105), ce mardi. Victor Wembanyama a été branché sur courant alternatif (17 points, 13 rebonds, 5 passes, 4 contres mais 5 fautes et 5 balles perdues), alors que Rudy Gobert s'est montré à son avantage (13 points, 17 rebonds, 3 passes et 4 contres).
Rudy Gobert sourit, Victor Wembanyama grimace : retour sur Minnesota – San Antonio

Un nouveau double-double mais une nouvelle défaite pour Wemby

Crédit photo : Théo Quintard

Les Spurs n’ont pas pu rééditer leur mini-exploit. Fin janvier, les hommes de Gregg Popovich avaient livré une belle bataille contre les Timberwolves pour obtenir la plus belle victoire de leur saison (113-112). Ce mardi soir, Minnesota, toujours leader de la conférence ouest (41 victoires – 17 défaites) avec Oklahoma City, n’a pas flanché. Et n’a presque pas tremblé.

Retour gagnant pour Rudy Gobert

Malgré l’absence de Karl-Anthony Towns et la sortie sur blessure de Kyle Anderson, les Wolves ont été sérieux de A à Z (victoire 114-105) alors que les Spurs continuent de tirer la langue. Trop dispendieux (30 points encaissés sur leurs 22 balles perdues), les Spurs sont toutefois revenus au contact de leur hôte dans le dernier virage (-9) après avoir compté un retard de 24 points au milieu de la dernière période.

De retour aux affaires après avoir manqué la victoire des Wolves contre Brookyln en raison d’une douleur à la cheville, Rudy Gobert a de nouveau terminé en double-double. Le natif de Saint-Quentin (Aisne) s’est distingué avec 13 points à 6/12 aux tirs, 17 rebonds, 3 passes décisives et 4 contres en 39 minutes. Avec en prime, deux dunks spectaculaires sur Victor Wembanyama.

Wemby, habitué à d’excellentes performances ces derniers temps, a rendu une copie un peu moins bonne que d’habitude. Le rookie du mois de janvier a d’abord marqué huit de ses dix-sept points dans les six premières minutes avant de multiplier les fautes (5) et les pertes de balles (5). S’il finit avec une ligne de stats flatteuse (17 points à 5/13 aux tirs, 13 rebonds, 5 rebonds, 5 passes et 4 contres en 34 minutes), certains de ses choix ont contrarié coach Pop.

Après trois semaines sur la route, rodéo de San Antonio oblige, les Spurs, toujours derniers à l’Ouest (11 victoires – 48 défaites), retrouveront leur antre, le Frost Bank Center, dès jeudi soir contre Oklahoma City et Chet Holmgren.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion