Rueil et Mulhouse derniers invaincus, trois équipes encore fanny

Crédit photo : Gérard Héloïse

Hormis la rencontre entre Tarbes-Lourdes et Lorient, la troisième journée de Nationale 1 s'est déroulée vendredi. Retrouvez ici tous les enseignements de la soirée.

L’immense majorité de la 3e journée de Nationale 1 s’est déroulée vendredi soir. Rueil et Mulhouse en sont les grands gagnants, Berck et Hyères-Toulon les perdants.

Poule A

En déplacement à Poitiers, Rueil a frappé fort ! Porté par les 29 points de Mattéo Legat (notre photo), qui a quitté le… PB86 cet été pour trouver plus de responsabilités ailleurs, le RAC a empoché sa troisième victoire de la saison (82-73). De loin le record en carrière de l’enfant de Saint-Chamond qui n’avait atteint qu’une seule fois la barre des 20 points en carrière jusque-là… « Je travaille pour ça », a-t-il réagi. « Ce soir, j’ai eu de la chance. En plus, je joue avec un doigt cassé, ce n’est pas évident. »

L’équipe francilienne s’empare donc seule de la tête de la Poule A puisque Loon Plage et Toulouse ont chuté. Le promu nordiste a été violemment stoppé à la maison par Rennes (89-110) et Sébastien Cape (21 points à 7/13 et 12 passes décisives), tandis que le TBC a été dominé par Chartres (73-89).

Sur les autres parquets, on notera que Tours a su ouvrir son compteur de victoire, à la différence de Berck (et du Pôle France), ou la démonstration de Louis Prolhac (24 points à 8/12) et Vitré contre Challans (81-62). Lorient se déplacera à Tarbes-Lourdes ce samedi soir pour conclure la journée.

Les résultats :

  • Poitiers – Rueil : 73-82
  • Loon Plage – Rennes : 89-110
  • Chartres – Toulouse : 89-73
  • Vitré – Challans : 81-62
  • Pôle France – Les Sables : 50-54
  • Berck – Tours : 69-79
  • Tarbes-Lourdes – Lorient : samedi à 20h

Poule B

Étant donné qu’Orchies et Pont-de-Chéruy n’ont pas su enchaîner, Mulhouse est désormais seul leader invaincu de la Poule B. L’équipe alsacienne a aisément dominé LyonSO (94-77) avec un fantastique Quentin Diehl, à créditer de 28 points à 9/12 en 26 minutes. Derrière, vainqueur du BCO, Rouen tient le rythme, tout comme Andrézieux-Bouthéon, qui a toutefois dû batailler pour se défaire de Besançon (90-87).

Enfin, dans le match de la peur de la saison, Hyères-Toulon a lâché dans le final contre Cergy-Pontoise à domicile (74-77). Alors que le HTV menait encore de neuf points à la 32e minute de la fin, Johan Randriamananjara a signé l’un de ses matchs références sur la scène professionnelle (17 points à 5/12, 4 rebonds et 3 passes décisives) afin d’offrir aux Spartiates leur premier succès de la saison. L’équipe francilienne abandonne donc seul le promu varois à la dernière place, puisque Boulogne-sur-Mer a également débloqué son compteur (79-75 contre Feurs) avec un immense Matthias Flosse (20 points à 7/12, 11 rebonds, 4 passes décisives et 3 contres).

Les résultats :

  • Mulhouse – LyonSO : 94-77
  • Andrézieux-Bouthéon – Besançon : 90-87
  • Orchies – Rouen : 79-87
  • Hyères-Toulon – Cergy-Pontoise : 74-77
  • Kaysersberg – Caen : 64-83
  • Le Havre – Pont-de-Chéruy : 84-63
  • Boulogne-sur-Mer – Feurs : 79-75

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires