Saint-Quentin sur le podium, Nantes joue avec le feu et Evreux réalise la passe de dix

Ce vendredi soir, la 30e journée de Pro B débutait. Saint-Chamond et Antibes n’ont pas tremblé, Nantes a joué avec le feu, tandis que Quimper, Tours et l’Alliance Sport Alsace se rassurent et se rapprochent du maintien. Enfin Saint-Quentin réalise un coup à Blois.

Saint-Chamond passe ses nerfs sur Denain

+30 : c’est l’écart qu’a collé Saint-Chamond en déplacement à Denain. Tranquille, le leader n’a pas eu à forcer face aux Denaisiens, qui se sont effondrés en deuxième mi-temps. Ces derniers n’ont jamais su régler la mire, à longue distance : Payen-Boucard termine à 2/9, Efianayi, 1/5. Alain Thinet avait fait du management, en limitant Mathieu Boyer à 19 minutes de jeu en sortie de banc. Cela ne l’a pas empêché de finir MVP de la rencontre avec ses 15 points à 6/6 aux tirs et 10 rebonds, à 23 d’évaluation. C’est avec Jonathan Hoyaux qu’il a fait le plus mal. Ils compilent 31 points depuis le banc. Voltaire va devoir se battre jusqu’à la dernière journée du championnat pour s’assurer le maintien dans l’antichambre de l’Elite. 

 Antibes prend Chalon au piège

À l’Azur Arena, les hommes de coach Dan Goethals n’ont pas fait dans le détail : une victoire 102-85 face à Chalon dans ce qui pourrait être une affiche de Play-Offs dans quelques semaines. Tim Derksen a été au four et au moulin ; 29 points à 12/15 aux tirs, 6 rebonds, 4 passes décisives, et 2 interceptions à 37 d’évaluation : on ne voit pas cela tous les soirs. Temidayo Yussuf s’est glissé dans le cinq majeur, au profit de Jean-Marc Pensa, qui n’a joué qu’onze minutes de ce match. Sur le banc, d’ailleurs, Viacheslav Petrov, (15 points), Benjamin Monclar (13 points) et Vincent Amsellem (10 points) ne se sont pas fait prier pour sanctionner les errements de leurs adversaires. Pour l’Elan, Desi Washington a été le seul à tenir son rang, du haut de ses 26 points. Mickael Gelabale s’est lui aussi illustré en sortie de banc avec 17 unités, mais le reste de l’effectif n’était pas au rendez-vous. 

 C’est Saint-Quentin qui fait le coup de la soirée. Ils se sont défaits, pour la deuxième fois de la saison, de l’ADA Blois sur le score de 64 à 56. Malgré un excellent premier quart-temps de Thomas Cornely (7 points, 3 passes décisives), l’ADA n’a pas réussi à contenir des Saint-Quentinois qui voulaient à tout prix emballer ce match, ce qui a finalement été le cas. Dans cette bataille, le lutin américain Kendall Anthony, de retour après trois semaines d’indisponibilité, a mis les paniers à 3-points importants et termine la rencontre à 17 unités. Le SQBB subtilise par la même occasion la troisième place à son adversaire du soir.

Nantes se tire une balle dans le pied, l’ASA s’impose au bout du bout

Nantes saura-t’il se relever de cette défaite pour décrocher le maintien ? L’Hermine s’est sabordé en fin de rencontre et s’incline sur la plus petite des marges face à Tours, 87-86. Ces derniers se rassurent dans la course au maintien. Pourtant, ce n’était pas gagné. Les Tourangeaux ont passé un 6-0 dans la dernière minute trente pour s’imposer. Nantes est impardonnable : sur une remise en jeu, Jérôme Sanchez envoie la balle directement dans les mains de Jason Batemon sans que Jean-Marc Dupraz ne prenne un temps-mort, et met l’un des paniers les plus importants de la saison pour Tours. Ensuite, Lamine Sambe prend un tir à 3-points hasardeux à huit secondes de la fin de la rencontre, sans doute sous la pression d’une saison entière sur ses épaules  Nantes manque enfin deux lancers francs pour provoquer une prolongation ou passer d’un petit point au tableau d’affichage. L’Hermine se retrouve nez à nez avec Boulazac, qui n’a pas encore joué son match. 

L’ASA tient une précieuse victoire contre Vichy. C’est Anthony Racine qui a délivré l’Alliance à quelques secondes du terme de la rencontre (73-72). Les locaux ont profité d’un gros deuxième quart-temps pour aller s’imposer (27-15). Les deux équipes n’ont pas été prolifiques à longue distance, mais Racine a inscrit « le bon » tir. Avec ce succès, les Alsaciens se sortent du danger de la relégation et rejoignent le club des six équipes à 13 victoires. 

L’UJAP fait un pas vers le maintien tandis qu’Evreux continue d’impresionner

Et dans ce club, on retrouve l’UJAP, qui s’est rassuré contre Rouen (93-70). Après la déroute contre Boulazac, les protégés de Laurent Foirest ont eu la bonne réaction en corrigeant un RMB qui ne joue plus rien. Digué Diawara a emmené les Béliers, avec ses 23 points à 7/10 aux tirs, 6 rebonds, 3 passes décisives, 1 contre, 3 interceptions et 29 d’évaluation. quatre autres joueurs ont franchi la barre des dix points. Quimper s’est démarqué par une adresse longue distance insolente (8/14). En face, Lucas Bourhis et les siens ont bien eu du mal à exister dans cette rencontre et ne peuvent que regarder vers le bas après ce nouveau revers. 

Enfin, Evreux a réussi la passe de 10 en venant à bout d’Aix-Maurienne (74-70). Le match s’est joué au finish. Malgré un gros début de rencontre des Savoyards avec un duo Williams – Ramseyer un cran au dessus dans l’intensité, ils ont été trop seuls sur tout la durée du match. Ils terminent respectivement avec 20 et 19 points. Les Ebroïciens ont pu compter sur le Serbe Milosevic pour se sortir des situations compliquées (18 points), et d’un Paolo Marinelli prolifique (22 points en 26 minutes) pour voler ce match mal embarqué. Bangaly Fofana n’est pas à oublier : sa présence s’est faite ressentir dans la peinture (15 points à 6/6 aux tirs, 6 rebonds, 2 contres et 23 d’évaluation en autant de minutes). 

Résultats de la J31 de Pro B :

  • Denain – Saint-Chamond : 68 – 98
  • Antibes – Chalon : 102 – 85
  • Saint-Quentin – Blois : 64 – 56
  • Tours – Nantes : 87 – 86
  • Gries-Souffel – Vichy-Clermont : 73-72
  • Rouen – Quimper : 70 – 93
  • Aix-Maurienne – Evreux : 70 – 74

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires