Sandrine Gruda va amener « expérience et leadership » à l’ASVEL Féminin selon Tony Parker

Vendredi soir, l'ASVEL Féminin a officialisé la signature de Sandrine Gruda pour les trois prochaines saisons.

Désireux d’installer son club en tête de la hiérarchie des club féminins français, mais aussi parmi les candidats pour le titre en EuroLeague, le président de l’ASVEL Féminin Tony Parker a fait venir les internationales françaises Gabby Williams et Sandrine Gruda (1,93 m, 34 ans). L’arrivée, ou plutôt le retour, de cette dernière a été officialisée vendredi soir. La capitaine de l’équipe de France, déjà passée par le club au début de l’ère Tony Parker à l’ASVEL Féminin, fin 2017, s’est engagée pour trois saisons.

« Sandrine est une athlète professionnelle qu’on ne présente plus, a commenté Tony Parker. Elle est devenue au fil des années une joueuse emblématique de l’équipe de France. C’est un modèle de travail et de détermination. Elle a tout gagné mais a toujours soif de victoires et de titres. Son retour à Lyon va permettre au groupe de gagner en expérience et en leadership. Nous sommes reconnaissants de sa confiance renouvelée. »

A l’ASVEL Féminin, Sandrine Gruda devrait redescendre en EuroCup, elle qui a été élu dans le deuxième meilleur cinq de la saison de l’EuroLeague 2021-2022 aux côtés de Gabby Williams, après sa belle saison à Schio en Italie. A Lyon, elles feront équipe avec l’internationale espagnole Laura Quevedo et la meneuse américaine Blake Dietrick. Une base qui peut sérieusement envisager de retrouver le titre de champion de France, après deux échecs en 2021 (demi-finales) et 2022 (finale).

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires