Saso Filipovski : « Ma saison la plus difficile en 22 ans »

L’été dernier, le technicien slovène Saso Filipovski est arrivé à Monao avec la lourde tâche de remplacer Zvezdan Mitrovic. L’ancien coach de Banvit n’a pour le moment pas connu pareil succès à la tête de la Roca Team. Mais il faut dire qu’il n’a pas été aidé par les blessures ni les coups du sort, comme le départ de D.J. Cooper en préparation. La semaine passée, il a ainsi perdu son atout numéro Paul Lacombe, à l’arrêt pour environ 15 jours au même titre que Gerald Robinson qui enchaîne les pépins physiques et ne parvient ainsi pas à retrouver son impact de la saison passée.

« Quand je dors, je pense être Nostradamus (célèbre apothicaire français, NDLR), a-t-il commenté* samedi soir. Nous travaillons avec 9-10 joueurs et les espoirs nous aident beaucoup. Je tiens à remercier leur coach. Cette saison est la plus difficile depuis mes débuts de coach il y a 22 ans. On a beaucoup de blessures, chaque match il faut aligner une équipe différente. […] Ce qui ne tue pas rend plus fort. On n’apprend rien quand on gagne, on apprend pas mal de choses quand on perd. C’est la vie. »

Malgré ces nouvelles blessures, Monaco est allé l’emporter à Nanterre sur le score de 82 à 77. Contrairement à mardi contre l’ALBA Berlin, la Roca Team a dominé le secteur du rebond (25 prises à 40) et a réussi à faire bouger le ballon (21 passes décisives).

« Félicitation à mes joueurs ce soir ! Ils ont tout donné dans ce match très difficile. Ce n’est jamais facile de venir gagner à Nanterre qui a joué un bon basket pendant 40 minutes. Nous avons perdu beaucoup de matches dans les derniers instants, aujourd’hui nous sommes heureux de ce succès. L’ALBA a gagné grâce aux rebonds chez nous. C’est un secteur très important, on ne peut pas gagner des matches sans le rebond. Offensivement on a bien bougé le ballon, on a été rapide dans les transitions. C’est ce basket qu’on veut présenter ! Ce (samedi) soir personne ne s’est montré égoïste. »

Il faudra remettre ces ingrédients mercredi à Vilnius pour l’emporter et ainsi se qualifier en quart de finale d’EuroCup.

*propos retranscris sur asmonaco.basketball

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires