Sept ans après, un nouveau transfert de Le Portel à Limoges pour Mathieu Wojciechowski

Signé pour cinq ans par Limoges en 2015 sur la base d’une performance phénoménale en demi-finale de Coupe de France avec Le Portel, alors en Pro B, pour éliminer le CSP, Mathieu Wojciechowski (2,03 m, 29 ans) avait vécu une première histoire très délicate avec le CSP. De longs séjours sur le banc pour démarrer (6 minutes de moyenne seulement en 2015/16), des responsabilités un tantinet accrues sous la houlette de Dusko Vujosevic ensuite (3,4 points à 48% et 3,5 rebonds en 14 minutes de moyenne) mais rien de bien réjouissant, si bien qu’un long bras de fer avait été engagé pour que l’international polonais puisse résilier son engagement et rejoindre Bourg-en-Bresse.

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et le Calaisien a su prendre son envol. Pas à la JL où son rôle le frustra autant qu’à Limoges, mais en Pologne où il s’épanouit pendant deux saisons, avant de revenir au Portel dans la peau d’un vrai joueur de Betclic ÉLITE (6,7 points à 5%, 5 rebonds, 1,3 passe décisive et 0,9 contre pour 9,7 d’évaluation). Au point de taper dans l’œil de Limoges, qui a réussi à le convaincre de revenir. Peut-être pas pour cinq ans cette fois, mais pour deux. ET avec la ferme intention pour Wojcie de prouver à Beaublanc qu’il n’est vraiment plus le même joueur qu’en 2017…

limoges-officialise-le-retour-de-mathieu-wojciechowski1654628697.jpeg
Wojcie plus tôt cette saison contre le CSP
(photo : ESSM Le Portel)

Les réactions :

Kevin Anstett, directeur sportif du Limoges CSP : « Je suis très heureux de l’arrivée de Mathieu au sein du club, un retour pour lui. Mathieu est devenu au fil des années un joueur versatile avec un impact indéniable dans toutes les équipes où il a joué depuis son départ en Pologne. Sa capacité à évoluer sur les postes 3 et 4 grâce à ses qualités athlétiques, sa taille et son énergie sera un grand atout pour nous. Ses valeurs et son éthique de travail ont été aussi très importantes à mes yeux pour aider à créer cette culture que nous voulons dans le club et l’équipe. Son évolution et sa maturité en tant que joueur lui permettent un retour au CSP avec l’envie de prouver qu’il est aussi un bon joueur dans une équipe européenne. »

Massimo Cancellieri, entraîneur du Limoges CSP : « Ce que j’aime chez Mathieu, c’est sa forte motivation pour se prouver à lui-même et prouver aux autres qu’il peut faire un pas de plus dans sa carrière. Nous pensons que cette motivation et notre éthique de travail seront une excellente combinaison. Par ailleurs, son impact sur la défense sera un grand plus pour nous. »

par

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Lacoste

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires