Strasbourg : Vincent Collet présente ses excuses au public et souhaite une réaction

La SIG Strasbourg a perdu de manière lamentable mardi soir au Rhénus. Comptant jusqu’à 31 points de retard contre le dernier de la poule, Torun, qui n’avait gagné qu’une fois en Ligue des Champions (à l’aller contre… Strasbourg), la formation de Vincent Collet s’est finalement inclinée 97 à 75 sur son parquet. Une nouvelle fois, la SIG n’a pas réussi à valider ses progrès montrés à l’extérieur sur un match à domicile.

« On vient de perdre trois matchs de suite à domicile alors qu’on a gagné les sept derniers à l’extérieur. Le contraste est là… Surtout sur la manière ! Ce n’est pas la même équipe. Donc il faut absolument qu’on arrive à être plus soudé, plus cohérent et plus agressif d’entrée de jeu, comme on sait le faire depuis un petit moment à l’extérieur et comme on n’arrive pas à le faire ici. Manifestement ici, on n’est pas la même équipe. Trop de joueurs jouent leur carte, ce (mardi) soir il y a une qualité d’écrans déplorable, la balle ne circule pas… Tout ça, c’est dommageable. Il faut absolument qu’on arrive à être l’équipe qu’on était ne serait-ce que vendredi soir. »

En plus de cette lourde défaite, la SIG Strasbourg a perdu son meneur Scottie Reynolds à 2 minutes de la fin.

« Il a ressenti quelque chose aux ischios. Cela pourrait être la catastrophe qui agrave le tout. Si c’est ne serait qu’une élongation, il ne rejouera pas avant la trêve. Sachant que Travis Trice est à l’arrêt aussi, ça veut dire que pour l’instant on n’a pas de meneur pour le match de vendredi. »

Au classement du groupe A, Strasbourg compte de nouveau plus de défaites (cinq) et que de victoire (quatre).

« D’un point de vu comptable, c’est une catastrophe nucléaire. Ils ont battu personne (d’autres) et nous ont battu deux fois. Après, sincèrement, on a encore des chances de se qualifier. Maintenant on sait que ça sera obligatoire de gagner à Holon et à Lietkabelis, les équipes qui sont en concurrence avec nous. Il n’y a plus de joker. On ne peut pas les avoir plus brûlé que là. »

Vincent Collet a toutefois tenu à dire que Torun avait réalisé un grand match, avec notamment une grosse adresse à 3-points (12/21).

« Torun a été très bon ce soir. En faisant un vrai match, on aurait pu perdre, attention il faut respecter l’adversaire. Ce n’est pas une façon de chercher des excuses, ils ont été très bons donc on pouvait perdre. Mais le problème, c’est la manière. Quelque part, au nom de mon équipe, je voudrais bien sûr m’excuser auprès du public pour ce qu’on a fait ce soir. J’espère qu’on va leur offrir une revanche très rapidement, et ce dès vendredi (contre Châlons-Reims), même dans des conditions particulièrement difficiles, parce qu’on a des joueurs blessés et qu’on en a ajouté un ce soir. Forcément que cela va être très dur vendredi mais j’attends une réaction de mon équipe. On doit ça à notre public. Parce que ce qu’on a montré ce soir, ce n’est vraiment pas bien. »

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires