Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Sylvain Francisco brille dans la défaite du Bayern Munich sur le parquet du Fenerbahce

EuroLeague - Sylvain Francisco a battu ses records de points (21) et d'évaluation (27) en EuroLeague, sur le parquet du Fenerbahce Istanbul. S'il n'a pu empêcher la défaite du Bayern Munich en prolongation, le meneur tricolore s'est de nouveau montré à son avantage sur la scène européenne.
Sylvain Francisco brille dans la défaite du Bayern Munich sur le parquet du Fenerbahce
Crédit photo : EuroLeague

Pour le compte de la 21e journée de l’EuroLeague, le Bayern Munich est tombé les armes à la main et au bout du suspense jeudi soir sur la parquet du Fenerbahce Istanbul (98-91, a.p.), qui enregistrait sa 7e victoire en 8 matchs depuis l’arrivée de Sarunas Jasikevicius sur le banc. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Sylvain Francisco s’est montré à son avantage.

Du sang froid dans les veines

Auteur de 21 points à 4/10 aux tirs (dont 3/8 à 3-points), 5 passes décisives, 2 rebonds, 2 interceptions, 2 balles perdues et 6 fautes provoquées pour 27 d’évaluation en 24 petites minutes seulement, l’ancien joueur du Paris Basketball s’est même montré décisif à la fin du temps règlementaire. Mené de 3 points par les Turcs et alors qu’il ne restait qu’une poignée de secondes à l’horloge, l’international français a joué un sale coup à Scottie Wilbekin. Voyant l’Américano-Turc monter très haut sur lui pour faire faute et éviter une tentative à 3-points bavaroise qui enverrait les deux équipes en prolongation, Sylvain Francisco a anticipé le geste de son adversaire et déclenché son tir derrière l’arc au contact du meneur du Fener’, obtenant ainsi 3 lancer-francs qu’il a converti plein de sang froid. Une action de grande classe et un nouvelle performance de choix pour le natif de Créteil, dans un duel à distance avec le génial Scottie Wilbekin (30 points et 4 passes décisives et 28 d’évaluation). Le Francilien continue de s’affirmer comme un meneur solide saison en EuroLeague (10,8 points et 3,3 passes décisives de moyenne) même si son équipe n’est pas au niveau attendu.

Avec un bilan de 8 victoires pour 13 défaites, à cause notamment de grosses difficultés à l’extérieur (2 succès pour 10 revers), le Bayern voit les playoffs s’éloigner un peu plus. De son côté le Fener consolide sa quatrième place au classement, à égalité avec le Panathinaikos, victorieux dans le même temps de l’AS Monaco sur les ailes d’un grand Mathias Lessort.

Tout en haut du classement, le Real Madrid a eu chaud contre Valence. Six jours après son succès après quatre prolongations contre l’Anadolu Efes Istanbul, l’équipe de Fabien Causeur (3 points, 1 rebond et 1 passe décisive en 17 minutes), Guerschon Yabusele (7 points et 5 rebonds pour 8 d’évaluation en 23 minutes) et Vincent Poirier (pas entré en jeu) a du jouer 5 minutes supplémentaires suite à un incroyable panier de l’égalisation de Jared Harper pour Valence. Finalement, les champions en titre ont accroché leur 19e succès en 21 rencontres européennes, malgré le nouveau match intéressant de Damien Inglis (8 points à 4/6, 4 rebonds, 4 passes décisives et 4 fautes provoquées pour 13 d’évaluation en 29 minutes).

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
flavor_flav- Modifié
les gamins presque sur le terrain et l'arbitre juste à côté qui ne dit rien... c'est mignon...
Répondre
(0) J'aime
fussoire38
D'ailleurs il semble que la petite fille dit à l'arbitre: "Assis !! on ne voit rien !" (en turc). ;o)
Répondre
(0) J'aime