Thomas Andrieux (Champagne Basket) furieux : « Il y a de l’incompréhension »

Crédit photo : Antoine Bodelet

Thomas Andrieux n'a pas apprécié que son équipe, Champagne Basket, se fasse bousculer par Lille en deuxième mi-temps alors qu'une qualification en demi-finales de Leaders Cup était en jeu.

Champagne Basket n’a pas perdu mardi soir contre Lille, après deux revers de rang face à cette même équipe, lors du match retour du quart de finale de la Leaders Cup Pro B. Mais devant de 10 points à la pause, l’équipe de Thomas Andrieux s’est faite dominer après la pause pour ne l’emporter que de 4 points. Résultat, c’est le LMB qui se qualifie en demi-finales de la Leaders Cup Pro B, car la formation de Maxime Bézin s’était imposée de 8 points à l’aller. Interrogé par L’Union, Thomas Andrieux était en colère au sujet du manque de compétitivité de son équipe.

«On avait de l’avance et puis on a commencé à se déliter au niveau du rebond. Il y a eu des rebonds offensifs et on a été incapables d’endiguer quoi que ce soit. Ça fait trois fois en une semaine, donc il y a plus que de la frustration, il y a de l’incompréhension, et le côté inadmissible de se faire bouger de la sorte alors qu’on joue une qualification pour les demi-finales. Pour aller à la guerre, il faut des soldats. En 25 ans, je n’ai jamais assisté à une telle domination, trois fois en six jours. On avait tout en main pour s’imposer et se qualifier. Si on n’a pas compris que ce championnat sera d’abord du combat et de l’impact, on n’ira nulle part. Se battre sur le terrain, c’est le minimum syndical. C’est la première et la dernière fois que ça se passe comme ça.»

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires