Tony Parker : « On est prêts à jouer à huis clos pendant un mois »

Alors que nombre de présidents de club se sont exprimés contre le fait de jouer à huis clos, Tony Parker, qui représente l’ASVEL, s’est exprimé à ce sujet dans L’Equipe en marge de la rencontre de son équipe contre le Zalgiris Kaunas vendredi soir en EuroLeague. Pour son club, jouer sans public est possible, mais pas éternellement.

« On est prêts à jouer à huis clos pendant un mois. Pendant la période du confinement, juste ce mois. On est prêts à le faire en EuroLeague et en championnat (de France). Mais plus longtemps, ça va être difficile. »

Lui pense à la bonne tenue de la saison 2020/21.

« On veut le faire parce qu’après, ça va être difficile de caser des matches. Et ce serait bien qu’on puisse finir le championnat. Pour le reste, je ne peux pas spéculer. Tout le monde essaye de penser à l’intérêt du basket en général. »

En mai dernier, les clubs de Jeep ELITE et de Pro B avaient voté contre le fait de jouer sans public si la situation venait à se présenter. Plusieurs matchs à huis clos ont déjà été reportés. Les rencontres de Jeep ELITE et Pro B du week-end ont d’ores et déjà été reportées. Le gouvernement laisse les ligues professionnelles continuer leur saison, mais avec des salles vides. Reste à savoir ce que va décider le Comité Directeur de la Ligue Nationale de Basket (LNB) concernant les rencontres prévues jusqu’au 1er décembre, date de la fin du confinement (à ce jour).

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires