Tout roule pour le Limoges CSP à Nantes en Coupe de France

Il n’y a guère eu match à la Trocardière entre Nantes et Limoges. Sans forcer, le Cercle Saint-Pierre a su tirer son épingle du jeu, en 32es de finale de la Coupe de France Robert Busnel. Les habitués de Beaublanc se sont surtout appuyés sur un secteur intérieur bien plus dense (36 points contre 22) pour se défaire facilement de l’Hermine.

LIRE AUSSI. L’Agglomération du Choletais va porter plainte contre la LNB

« Sur demi-terrain, on a souffert »

En manque d’inspiration offensive (20/56, 36% de réussite aux tirs), la formation de Loire-Atlantique a existé un quart-temps (21-26, 10’), avant d’être en difficulté sur les un contre un et sur les pick and roll limougeauds. « C’est un résultat logique, on savait ce qu’il fallait faire pour les arrêter mais on leur a laissé beaucoup de tirs ouverts et c’est la différence entre eux et nous », explique Xavi Forcada. Un constat partagé par Jean-Baptiste Lecrosnier, l’entraîneur nantais : « La raquette était grande ouverte sur pick’nd roll et il n’y a pas pire. On a eu du mal à alterner le jeu. Si on avait envie de les faire douter, on ne peut pas laisser de paniers aussi faciles… Sur demi-terrain, on a souffert. Ils ont contrôlé le match du début à la fin, on n’a jamais réussi à mettre de rythme. »

Un C. J. Massinburg bien inspiré

Menés 31-44 à la mi-temps, les Nantais ont aussi subi en deuxième mi-temps (perdue 30 à 40). À l’image d’un Charles Thomas muselé (6 points à ⅛ aux tirs pour 4 d’évaluation en 24 minutes), le NBH n’a pas trouvé de solution. « Je l’ai coaché en Italie (à Ravenne, en 2019-2020) donc je sais de quoi il est capable, relève le technicien limougeaud Massimo Cancellieri. On a été agressifs sur le ballon, cela doit être notre marque de fabrique. Il faut qu’on soit toujours concentrés et ensemble sinon, on aura des problèmes. »

Avec un excellent C. J. Massinburg (19 points à 6/7 aux tirs, 8 rebonds et 3 passes pour 28 d’évaluation en seulement 21 minutes), le Limoges CSP (vainqueur 84-61) continue sa route en Coupe de France alors que le NBH n’a plus qu’à se soucier de son championnat. 

Cliquez ici pour les statistiques de la rencontre

À Rezé,

par

Qui a écrit ce papier ?

Théo Quintard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires