Tray Boyd (Vichy), une soirée record (49 points) mais une défaite contre Lille

Crédit photo : Laurent Staskiewicz

Malgré les 49 points de son meneur Tray Boyd, Vichy a perdu après prolongation contre Lille (104-107) et perdu du terrain sur le leader Saint-Quentin, qui a battu Saint-Vallier vendredi soir.

Rares sont les fois où un basketteur aura marqué autant de points sur un match de championnat de France. Vendredi soir, lors du match terminé après prolongation contre Lille, le meneur shooteur de Vichy Tray Boyd III a inscrit 49 points. S’il est bien loin des 101 points plantés par Jim Signorile le 5 février 1971 lors d’une large victoire de Clermont contre Agen (141 à 68) dans un match de deuxième division (Nationale 2), cette performance reste rare.

Tray Boyd Vichy 2022-23
Meilleur marqueur de Pro B, Tray Boyd III monte au lay-up devant Bastien Vautier, le n°1 à l’évaluation (photo : Tray Boyd Vichy 2022-23 Laurent Staskiewicz)

Le meilleur marqueur de la Pro B a réussi 11 de ses 17 tentatives de tirs à 2-points, 5 de ses 8 tirs pris à 3-points et 12 de ses 13 lancers francs. Avec en plus 4 rebonds et 3 passes décisives en 40 minutes, il a terminé à 45 d’évaluation. Dans cette catégorie, il a seulement égalé l’arrière de Champagne Basket Marquis Jackson pour le record de la saison, lui qui avait atteint cette barre le 9 décembre dernier contre Angers.

Le plus dommageable dans cette soirée est que Tray Boyd III a perdu. En effet, la JA Vichy a vu sa série de sept victoires de suite à la maison prendre fin, contre une équipe de Lille (104-107) talentueuse mais qui restait sur une grosse déception avec la demi-finale perdue en Leaders Cup Pro B.

Saint-Quentin toujours leader

Dans les cinq autres rencontres de la soirée, le leader Saint-Quentin a eu du mal à se défaire de Saint-Vallier (71-66) mais a bien fini devant. Derrière, Boulazac et Champagne Basket ont également eu du mal, à l’extérieur, mais ces deux favoris de la saison sont repartis d’Aix-Maurienne (80-87) et Denain (77-81) avec la victoire. En milieu de tableau, Angers a dominé son voisin nantais (86-74) qui restait sur trois victoires de suite. Le meneur Akaemji Williams était partout (26 points, 6 rebonds et 8 passes décisives pour 35 d’évaluation). Enfin, en bas de tableau, l’Alliance Sport Alsace s’est imposée à domicile contre le Stade Rochelais (79-75) avec un gros double-double de Strahinja Gavrilovic (22 points et 12 rebonds pour 27 d’évaluation).

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires