Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

« Un sentiment d’injustice » pour Saint-Quentin, sanctionné par la LNB après les incidents du match contre Bourg

Betclic ÉLITE - Alors que Kevin Kokila et Frédéric Fauthoux n'ont pas été sanctionnés suite aux incidents du 11 novembre à Pierre-Ratte, le Saint-Quentin Basketball a écopé d'une amende de 1 000 euros, et d'un sursis. Le club axonais s'insurge contre une décision "injuste".
« Un sentiment d’injustice » pour Saint-Quentin, sanctionné par la LNB après les incidents du match contre Bourg
Crédit photo : Grégory Portelette / www.com1declic.net

La somme est symbolique : 1 000 euros. Plus 1 000 autres euros de sursis, en cas de récidive. Mais elle passe mal pour le Saint-Quentin Basketball, seul club sanctionné par la commission de discipline de la Ligue Nationale de Basket après les incidents du 11 novembre contre Bourg-en-Bresse (92-61).

Exclu après une faute grossière sur Will Rayman, Kevin Kokila avait connu un retour chaotique vers le vestiaire, entre des échanges tendus avec le public de Pierre-Ratte et une altercation avec un agent de sécurité. L’international angolais n’a pas été puni par la LNB, qui n’a pas été en mesure de caractériser l’infraction. En revanche, après avoir été auditionné lundi, le SQBB a lui écopé de 1 000 euros d’amende, vraisemblablement pour des défaillances de sécurité.

« C’est un sentiment d’injustice », fustige Laurent Prache, le président picard, auprès de l’Aisne Nouvelle. « On est sanctionné, on nous reconnaît des torts alors que la JL Bourg, rien ! Tous ceux qui étaient dans la salle ce jour-là ont vu la même chose et la commission est restée focus sur ce qui nous fait porter une responsabilité. C’est incompréhensible. » Le club ne fera pas appel de cette décision.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
flavor_flav
c'est pas de notre faute, ce n'est pas notre salle, on n'est pas responsable! ah ben si...
Répondre
(0) J'aime