Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Victor Wembanyama : « Je ne comprends pas mon titre de MVP, Juhann Begarin le méritait »

Élu MVP du All-Star Game 2022, Victor Wembanyama a exprimé sa surprise devant son trophée, qu'il aurait volontiers attribué à Juhann Begarin, auteur de 25 points, 12 rebonds et 7 passes décisives. Extraits choisis de sa conférence de presse.
Crédit photo : LNB

La victoire de la sélection France : « Pour nous, c’était clair dès le début. Il fallait juste mettre la machine en route, on voulait gagner. »

Wembanyama a offert son trophée de MVP à Juhann Begarin

Son trophée de MVP : « J’espère que mes titres à venir éclipseront cette performance, je l’espère, mais c’était une expérience agréable de manière générale. C’est plus ça que je retiens, plutôt que le titre de MVP. D’ailleurs, je ne comprends d’ailleurs pas vraiment, quand je vois que Juhann (Begarin) a eu 38 d’évaluation, et moi 32. Il n’a presque aucune statistique en dessous des miennes. Je me doute de pourquoi il n’a pas été élu MVP, mais je pense qu’il le mérite en tout cas. J’en suis sûr même. Si mon potentiel a plus été récompensé que le talent exprimé ce soir ? Non, je n’ai pas l’impression. Un trophée important ? Je me réjouirai quand j’aurai un trophée avec mon équipe. Si mon potentiel a plus été récompensé que le talent exprimé ce soir ? Non, je n’ai pas l’impression. MVP, un trophée important ? Non… Je me réjouirai quand j’aurai un trophée avec mon équipe. »

Son élimination au premier tour du concours à trois points : « J’aimerais recommencer… C’est dur. C’est agréable, c’est challengeant, mais si j’étais resté quelques années de plus, j’aurais voulu recommencer ce concours. La première fois que je tentais l’expérience, c’était hier, je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre mais c’est à refaire.»

Le dunk d’Yves Pons, qui lui a sauté au-dessus : « Il m’avait demandé avant et j’ai vu que je pouvais y aller en pleine confiance avec lui, sans peur qu’il me heurte. C’était un effort collectif. »

Son programme : « Premièrement, je vais me reposer. J’attendais impatiemment le break de fin d’année. Je vais pouvoir voir ma famille et penser à autre chose que le basket. Et sinon, il faudra reprendre sur une bonne dynamique avec les Metropolitans 92. On a perdu quelques matches dernièrement. Je suis certain qu’au retour de la pause, on sera requinqué. Je sens qu’on a vraiment besoin de cette pause, collectivement et individuellement. »

Sa première fois à Bercy : « Ça fait plus petit depuis le terrain que depuis les tribunes. C’était très agréable. Comme je m’y attendais, le public était rès chaleureux. J’aurais aimé jouer à Bercy plus tôt dans ma carrière. Je me souviens d’une défaite en Coupe de France qui m’a empêché de venir à Bercy, en U17 avec Nanterre. Sinon, j’espère et je sais que j’aurai d’autres occasions de jouer sur ce parquet (le 6 mai 2023 contre la JL Bourg, ndlr). »

À l’Accor Arena,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion