Vincent Collet : « On a perdu le contrôle sur la fin et c’était beaucoup plus dur »

Face à Cholet, Boulogne-Levallois s’est incliné 93-87 et a perdu par la même occasion la première place de Betclic ELITE. Bousculé dès les premières minutes par un duo composé de O.D. Anosike et Yoan Makoundou, les hommes de Vincent Collet ont été dominés sous le cercle. Les Franciliens sont revenus dans le match et ont même pris les commandes de celui-ci (69-62, 28′). Cholet s’est alors remis dans le droit chemin grâce un très bon Dominic Artis et surtout grâce au 14-0 qu’ils ont infligé aux Metropolitans 92.

Cependant, le manque de lucidité pour gérer l’écart a manqué aux Franciliens, qui ont ensuite perdu le contrôle. Un match semé d’embuches dans lesquelles Boulogne-Levallois est tombé :

 » On s’attendait à ce type de match, on a vu leurs derniers matchs donc il n’y avait aucune surprise. J’avais peur qu’on ait pas ce répondant-là, et c’est dommage qu’on en ait pas profité car on a un peu perdu la lucidité de l’avantage qu’on avait à la fin du troisième quart-temps. » déclarait Vincent Collet en conférence de presse.

Sans doute émoussés après une longue campagne d’Eurocup, les Metropolitans ont accusé le coup physiquement mais ont tout de même eu les ressources pour revenir dans la partie mais en vain :

« Je suis satisfait de l’énergie qu’on a produit en deuxième mi-temps. (…) En première mi-temps ont était faible sur le repli défensif. (…)  On souffrait sur la course. On a corrigé ça dans le troisième, on a réussi à trouver nous de la course et ça nous a permis de prendre sept points d’avance. (…) On a perdu le contrôle sur la fin et c’était beaucoup plus dur. On s’est battu jusqu’à la fin et il aurait fallu un peu plus de réussite pour pouvoir revenir complètement. »

Avec cette nouvelle défaite, Boulogne-Levallois cède pour la première fois depuis le mois d’Octobre sa place de leader à l’ASVEL. Les Metropolitans 92 restent tout de même troisième avec un bilan de 23 victoires et 9 défaites et devra se remettre en ordre de marche mardi prochain en déplacement à Pau.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires