Vincent Collet : « On ne peut pas rester sans ce pivot indéfiniment »

Le 26 décembre, la SIG Strasbourg a officialisé le départ de Jerai Grant. Déjà limité à un secteur intérieur composé de trois joueurs professionnels jusqu’ici (Inglis, Traoré et Grant), l’équipe de Vincent Collet ne compte plus que deux joueurs de métier dans la raquette, en plus de l’Espoir Essomé Miyem. C’est donc avec cette raquette que la formation alsacienne a pris l’avion direction Manresa, en Espagne. Le nouveau venu à l’intérieur n’est donc pas présent sur le premier match de 2020, alors qu’il était espéré pour la reprise de l’entraînement la semaine dernière. Sur le site officiel de son club, Vincent Collet fait le point. Une piste serait enfin chaude.

« Globalement on s’est bien entraîné depuis quatre jours mais dans des conditions difficiles car on n’a toujours pas ce pivot, même si on sent qu’on s’en approche, mais malgré tout il n’est pas là. On va devoir faire sans mercredi et surement samedi aussi. […] Il y a très peu de joueurs sur le marché. Les pistes que l’on a, la plupart du temps, ce sont des joueurs qu’il faut libérer (de leur contrat avec un autre club, NDLR). J’ai espoir car notre objectif c’est qu’on signe quelqu’un avant la fin de cette semaine. On est déjà en retard parce qu’on espérait l’avoir effectivement à la reprise. […] Le profil est un joueur athlétique mais on ne peut pas être trop gourmand car il n’y a pas beaucoup de joueurs. J’espère que notre priorité va se concrétiser, nous avons d’autres options qui sont moins athlétiques, mais qui ont d’autres qualités. Il faut qu’on trouve un joueur, c’est une urgence. Même si le profil n’est pas tout à fait idoine, le fait de trouver un joueur prime sur tout le reste. On ne peut pas rester sans ce pivot indéfiniment. On en est tous conscient et on travaille tous pour ça mais on est aussi tributaire du marché. »

Face au trio Yeguete – Tillie – Buckner contre Monaco samedi, la SIG pourrait être encore plus en difficulté à l’intérieur. Alors qu’elle n’est pas bien embarquée en BCL (4 victoires et 5 défaites) et dans le négatif en championnat (8 victoires et 9 défaites), ses difficultés dans le jeu intérieur pourraient entraîner de nouvelles défaites très préjudiciables pour la suite de la saison.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires