Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Xavier Moon (ex-Évreux) champion de la ligue d’été canadienne, MVP de la finale et du tournoi

31 points, 5 rebonds, 3 interceptions et les deux lancers francs qui ont offerts la victoire à son équipe. Xavier Moon (1,88m, 25 ans) a tout simplement rayonné dans cette finale de la ligue d’été canadienne, qui opposait Edmonton Stingers à Fraser Valley Bandits. Auteur du meilleur total de points sur un match de la saison, il a logiquement été élu MVP de la rencontre mais également MVP du tournoi. 

Déjà présent sous ces mêmes couleurs la saison passée, l’ancien meneur d’Évreux et son équipe avaient été éliminés en demi-finales. Une contre-performance qu’ils ne voulaient pas réitérer cette année. Edmonton a donc conclu la phase de poules avec un bilan de 5 victoires pour une seule défaite, s’offrant ainsi une qualification pour les demi-finales. Ils se sont défaits des Ottawa BlackJacks sur le score de 88 à 75 pour se hisser en finale. Une finale tendue qui a tournée en faveur des Stingers en seconde mi-temps. Au Meridian Centre de St. Catharines, dans l’Ontario, où se tenait l’intégralité du tournoi, Xavier Moon a inscrit le panier de la gagne, sur un lancer franc, qui a permis à Edmonton d’atteindre les 90 points synonymes de victoire. Score final, 90 à 73. Décrit comme un leader vocal par son entraîneur Jermaine Small, il a également été nommé MVP du tournoi.

Xavier Moon a réagi à cette victoire, personnelle et collective :

« Je me tenais là et je pensais en moi-même, c’est pour mon beau-père (Elbert Clyde Wilson, tué par balle devant son domicile en Alabama le 20 avril 2016). J’ai dit à ma mère que je l’aimais avant le match et je lui ai dit que moi et l’équipe nous allions faire ça pour mon beau-père. Je sais qu’il est fier de moi et je veux continuer à le rendre fier. »

« Ce sentiment inachevé de l’année dernière était encore si frais dans nos esprits, c’est honnêtement ce qui nous a le plus alimentés. Je suis tellement heureux que nous ayons pu faire ça ensemble, en équipe. C’est un sentiment tellement surréaliste, surtout dans les circonstances dans lesquelles nous sommes tous, mais je ne voudrais pas gagner un championnat avec un autre groupe de gars. »

Auteur de 13 points, 3 rebonds et 4 passes décisives, Adika Peter-McNeilly a également ajouté une nouvelle ligne à son palmarès. Le natif de Toronto est bien connu à Lille, pour y avoir disputé 16 matchs de Pro B la saison dernière.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion