Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Zaccharie Risacher est le meilleur tireur à 3-points… de toute l’EuroCup

EuroCup - Avec 58,8% de réussite en 51 tentatives, Zaccharie Risacher est de loin le meilleur tireur à 3 points sur la scène européenne, EuroCup et EuroLeague confondues. De quoi faire significativement monter sa cote pour la Draft.
Zaccharie Risacher est le meilleur tireur à 3-points… de toute l’EuroCup

Zaccharie Risacher travaille beaucoup sur son tir

Crédit photo : Flavien Portat

Il est l’un des trois français nés en 2005 qui trustent les premières positions des mock drafts pour cette année. Zaccharie Risacher est en train de réaliser une superbe saison et de donner satisfaction à tout le monde. Avec la JL Bourg, il joue sur les deux tableaux, en Betclic Élite ainsi qu’en EuroCup. Et c’est sur la scène européenne qu’il s’est particulièrement illustré ces derniers jours. Il a en effet dépassé les 20 points lors de ses deux dernières sorties : 22 points à 8/12 au tir en 21 minutes contre les Lituaniens de Lietkabelis la semaine dernière, et 20 points à 7/10 au tir en 25 minutes sur le parquet des Grecs de l’Aris Salonique mercredi. De manière générale, c’est son tir extérieur qui a particulièrement impressionné sur l’ensemble de la saison.

Le meilleur tireur à 3 points d’EuroCup

Cette saison, le fils de l’ex-international français Stéphane Risacher tourne à 24/63 à trois points (39,7%) en Betclic Élite et à… 30/51 en EuroCup, soit 58,8%. Avec cet exceptionnel pourcentage, il est tout simplement le meilleur tireur de la compétition européenne. Loin devant l’Américain Justin Cobbs (55%) et le Slovaque Vladimir Brodziansky (52,2%). Alors même qu’il a un plus gros volume – presque deux fois plus de tirs – que ces deux joueurs. Même en EuroLeague, personne n’a un aussi bon pourcentage à 3 points. Dans le détail, les tirs du Français sont impressionnants. Selon le site de tracking 3 Steps Basket, il tourne cette saison à plus de 40% depuis toutes les positions extérieures. Avec une appétence particulière pour l’angle à 45° à gauche (70% en 20 tentatives) et le corner droit (67% en 9 tentatives). Son coach individuel Anthony Brossard nous confiait le mois dernier que c’était le secteur prioritaire de son développement : « Il est extrêmement adroit, c’est une belle évolution. Le shoot a été un axe de travail défini très tôt. Il a toujours eu une qualité d’adresse mais il fallait stabiliser cela pour être régulier. »

Si Zaccharie Risacher a fait de tels progrès sur son tir extérieur (il tournait à 29,2% en championnat et 38,9% en EuroLeague la saison dernière avec l’ASVEL), c’est aussi parce qu’il est mis dans les meilleures dispositions à la JL Bourg. Il nous a déclaré « avoir trouvé ce qu’[il] cherchait à Bourg-en-Bresse », être « satisfait de comment ça se passe » et se sentir « super bien dans [son] équipe. » Le Français est en effet le joueur le plus utilisé de l’effectif en coupe d’Europe, et le deuxième en championnat. Il peut prendre plus de tirs que ce qui aurait été le cas en restant à l’ASVEL. Ses coéquipiers n’hésitent pas à le servir, et le font régulièrement dans ses positions préférentielles. Et lui leur rend la pareille, comme l’a expliqué son coach Frédéric Fauthoux mercredi en conférence de presse. « Zaccharie s’améliore de match en match.  Et c’est un gars intelligent, il ne s’accapare pas toutes les possessions, il passe la balle, joue avec les autres et prend des bon tirs. C’est très important pour nous. »

Une cote qui monte pour la Draft

En plus de cet exceptionnel tir extérieur, Zaccharie Risacher impressionne défensivement. Toutes ces performances et statistiques intéressent forcément les recruteurs de la NBA. « À chaque match il y a beaucoup de scouts qui viennent le voir, par exemple ceux du Jazz et des Spurs étaient dans la salle aujourd’hui… Mais il continue de bien jouer », expliquait Fauthoux mercredi. Des observateurs contribuent aussi à faire monter sa cote médiatique. Comme le spécialiste d’ESPN Jonathan Givony, qui était à Thessalonique lors du match à 20 points du Français. Ce dernier l’a classé en 2ème position de sa mock draft NBA. Et beaucoup de ses collègues l’ont imité. Risacher est dans le top 10 de la quasi-totalité des prédictions de Draft. S’il continue sur sa lancée, il pourrait même devenir le favori à la première place. Et doubler ainsi son compatriote Alexandre Sarr, qui tient pour l’instant la corde.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
grotext
Il est très fort et quel plaisir de le voir jouer, il est facile et efficace pour son âge !! J'aurais bien aimé on le voir en Euroleague avec l'Asvel, mais encore un qui a fait le bon choix d'aller chercher des responsabilité ailleurs. Dommage, car le projet de l'Asvel mettre les jeunes en avant est bien beau sur le papier, mais ne se concrétise pas sur le terrain...
Répondre
(3) J'aime
ioness
Entièrement d'accord avec toi. C'est dommage qu'il n'ait pas pu se frotter contre l'EL, comme Wemby en fait... mais quand on regarde où Zacharie a atterrit, il n'y a pas photo. La JL est depuis peu selon moi LE CLUB référence en terme de stabilité et de structure pour le développement avec à l'heure actuelle l'un des meilleurs coachs.
Répondre
(1) J'aime
thegachette
Les deux sont très bons, VW étant même exceptionnel. Mais ils sont aussi allés très tôt se frotter à l'Euroligue, y ont d'ailleurs eu du temps de jeu, et sont partis la seconde année, sur laquelle ils auraient sûrement eu plus de temps de jeu et de responsabilités... Dommage qu'ils aient pas fait le chemin inverse...
Répondre
(0) J'aime
bill_laimbeer- Modifié
Son pere etait deja unique, fort sur les fondamentaux et humble, on te souhaite le meilleur Zaccharie!
Répondre
(0) J'aime