À Madrid, Monaco gâche sa remontée fantastique dans le money-time

Avant la rencontre, Zvezdan Mitrovic avait envie de savoir si son équipe était en capacité de faire face à une grosse cylindrée de l’EuroLeague comme le Real Madrid. Clairement pas prête d’entrée face à la puissance de feu espagnole, l’AS Monaco a ensuite fait déjouer son adversaire, au point de remonter un déficit de 25 points (44-19, 16e) en 20 minutes (81 partout, 37e). Toutefois, la Roca Team a mal terminé la rencontre et s’est inclinée 94-86.

L’AS Monaco pas dans le coup en début de rencontre

Sur les ailes du duo français Thomas Heurtel (13 points à 5/9 aux tirs, 5 rebonds, 7 passes décisives et 3 fautes provoquées pour 15 d’évaluation en 22 minutes) – Guerschon Yabusele (18 points à 4/5, 3 rebonds et 7 fautes provoquées pour 25 d’évaluation en 29 minutes), le Real Madrid a vite fait l’écart contre Monaco. La tête sous l’eau, les joueurs de la principauté, trop peu intenses et concernés, ont viré à -18 à la fin du premier quart-temps (30-12) puis -25 après 15 minutes de jeu (44-19). Mais sans doute relâchés dans un match qui semblait alors ingagnable, ils ont repris du poil de la bête dans la dernière période de la première mi-temps. Surtout, Donta Hall (12 points à 6/8 et 7 rebonds pour 17 d’évaluation en 19 minutes) a secoué toute son équipe avec des actions de haute volée. Pour conclure la première mi-temps, il a planté un dunk permettant aux siens de rentrer aux vestiaires avec seulement 12 points de retard (51-39).

Mike James fait du Mike James

Après la pause, l’ancien pivot du Magic d’Orlando (NBA) a continué son chantier. Il a été aidé par le meneur Mike James, auteur d’un véritable show (24 points à 7/14, 10 passes décisives et 6 fautes provoquées pour 34 d’évaluation en 32 minutes). Le super-scoreur a fait tout l’étalage de son talent avec de nombreux gros tirs, dont un du milieu du terrain (alors qu’il jouait la faute), et des passes lobées pour Hall. Petit à petit, l’équipe de Zvezdan Mitrovic s’est rapprochée. Quand Will Thomas s’y est mis, les Monégasques ont fini par égaliser (81 puis 83 partout). Mais Mike James, si inspiré auparavant, a cumulé les erreurs et le Real Madrid s’est échappé sur trois lancers francs de Guerschon Yabusele puis un tir primé de Rudy Fernandy (89-84) à 1 minute de la fin. Thomas Heurtel a mis fin au suspense avec floatter et le Real Madrid a validé son deuxième succès de la saison, revenant ainsi au niveau des vaincus du jour (2 victoires, 1 défaite).

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires