Abdoulaye Ndoye (Cholet) : « En première mi-temps, on s’est fait marcher dessus »

Après un début de saison très positif, Cholet a plus de mal depuis l’arrêt de Chris Horton, meilleure évaluation du championnat. Après deux défaites de suite, contre Dijon puis à Chalon-sur-Saône, CB avait retrouvé la victoire à Gravelines puis contre le CCRB, mais samedi soir les Maugeois ont fait la course derrière chez leurs voisins manceaux. D’ordinaire très présents au rebond, les hommes d’Erman Kunter n’ont pas réussi à maîtriser ce secteur et ont pris du retard. Un retard qu’ils n’ont pas réussi à remonter, échouant à 6 points (81-75) au final.

« Il y a eu deux mi-temps différentes ce (samedi) soir, a commenté l’arrière choletais Abdoulaye Ndoye, MVP de la 12e journée de Jeep ELITE, pour MSB.fr. En première mi-temps, on s’est fait marcher dessus, on encaisse beaucoup de points en contre-attaques. En 2e période, c’est un autre visage, on revient à 4 points. On a dépensé beaucoup d’énergie. Après cette 1ère mi-temps, ce n’était pas évident. On fait beaucoup d’erreurs et on perd beaucoup de duels. On n’est pas une équipe qui se repose sur ses lauriers. Ils nous ont écrasés, il y avait 16 points d’écart à la mi-temps, on n’a rien montré. Ils marquent beaucoup sur des contre-attaques, cela s’est joué dans l’agressivité. Il faut repartir à l’entraînement en étant agressifs et revenir sur notre identité. On gagne nos matchs parce que l’on se bat. On doit sortir de notre zone de confort à l’entraînement, c’est à l’entraînement que tout se joue. Cela peut arriver de perdre, la meilleure réaction c’est de rebondir. Il faut se préparer au prochain match contre Limoges. »

De son côté, Erman Kunter regrette que la défense n’est pas été au rendez-vous, et notamment le repli défensif.

« L’équipe n’était pas prête au début du match. On a raté des tirs et on a encaissé 21 points en contre-attaques, on a encaissé 48 points en première mi-temps. On a donné des tirs faciles, on a perdu des ballons. En seconde période, c’était mieux avec 33 points encaissés, on est revenu à 4 points mais quand on donne l’avance de 16 points à la mi-temps, notamment à l’extérieur, c’est trop. On a dépensé beaucoup d’énergie pour revenir et à la fin, on perd en lucidité. Nos joueurs extérieurs, en 2e mi-temps, ont fait des grosses erreurs. Il y a des paniers qu’on a donnés car ils n’ont pas défendu en un contre un et après, c’était difficile de revenir. Le Mans a bien défendu, ils ont fermé la raquette au début et on a alors changé nos formes de jeu. En 2e mi-temps, on a plus trouver plus d’espace mais on n’a pas fait les bons choix à la fin. Si on avait été plus présents dès le début, on aurait eu plus de chance. Le Mans avait le moral et la confiance. »

Cholet reste cinquième de Jeep ELITE avec 9 victoires en 14 matchs. Samedi prochain à 18h30, ils reçoivent Limoges… Avec peut-être le retour de Chris Horton.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires